in

Vous pouvez économiser 120€ par an sur votre forfait mobile en supprimant cette option inutile

Vous pouvez économiser 120€ par an sur votre forfait mobile en supprimant cette option inutile
Vous pouvez économiser 120€ par an sur votre forfait mobile en supprimant cette option inutile !-© 123 RF

Les opérateurs se gardent bien de vous le dire mais en supprimant cette option quasi-inutile de votre forfait de téléphonie mobile, vous pouvez mettre de côté jusqu’à 120€. Explications.

Vous pouvez économiser 120€ par an sur votre forfait mobile en supprimant cette option inutile

Assurez-vous de jeter régulièrement un coup d’œil à votre contrat pour s’assurer de ne pas payer pour des services que vous n’utilisez même pas.

Force est de constater que cette situation profite énormément aux opérateurs mobiles, tout en pesant lourd sur le porte-monnaie de millions utilisateurs de téléphones mobiles en France. De quoi s’agit-il réellement ?

Il faut savoir que parmi les nombreuses offres proposées par les géants du mobile, il y a ce qu’on appelle offre « groupée » qui permet à l’utilisateur d’obtenir un Smartphone à un tarif très avantageux en contrepartie d’un abonnement d’une durée qui s’étale (la plupart du temps) sur deux ans.

Chaque mois, une fraction de l’abonnement, qui se situe habituellement entre 10 à 15€, est dédiée au règlement progressif du Smartphone à prix réduit. Après un cycle de deux années, il va sans dire que le téléphone est totalement remboursé.

Comme révélé par l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep), 1/3 des utilisateurs ayant souscrit à une telle offre conservent leur appareil pendant plus de deux ans, parfois même au-delà de trois ans. Pendant ce temps, leur facture mensuelle demeure inchangée.

Bien que leur téléphone soit déjà complètement payé, ces abonnés continuent malgré eux, de verser des paiements mensuels comme s’ils étaient toujours en train de l’acquérir, sans que leurs opérateurs ne les informent de cette situation.

Sur une année, cela équivaut déjà à un excédent de paiement entre 120 et 180€ par abonné, soit quatre à six mois d’abonnement complet, sans jouir d’aucun avantage en retour.

Que dit la loi ?

Ce surplus constitue pour ces opérateurs, un bénéfice d’environ 500 millions d’euros annuellement, soit près de 10 % de leurs profits. Une somme que visiblement ces entreprises ne semblent pas disposées à laisser s’échapper.

Certes, les opérateurs agissant de la sorte sont protégés par la loi, puisque les contrats stipulent que le changement de forfait incombe à l’abonné à la fin de son contrat.

Toutefois, cela ne justifie pas nécessairement le maintien de la facturation d’un service qui n’est plus utilisé.