in , ,

Voici pourquoi vous ne devriez pas mettre vos enfants à l’école le lundi 2 janvier 2023

voici-pourquoi-vous-ne-devriez-pas-mettre-vos-enfants-a-lecole-le-lundi-2-janvier-2023

Les fêtes de fin d’année tombent en weekend pour décembre 2022 et janvier 2023. Ainsi, de nombreux parents vont faire face à des difficultés pour la rentrée des classes prévue le 2 janvier 2023. Alors, on vous présente ici pourquoi il ne faut pas mettre vos enfants à l’école le lundi 2 janvier 2023.

Une rentrée décalée : ne pas mettre vos enfants à l’école le lundi 2 janvier 2023

Le calendrier des vacances scolaires a défini la rentrée des vacances de Noël pour le mardi 3 janvier 2023. Il faut savoir que cette règle s’applique quand le Nouvel an tombe un dimanche. En effet, la rentrée s’effectue habituellement le lundi suivant le jour du nouvel an. Vous avez donc là une raison de ne pas mettre vos enfants à l’école le lundi 2 janvier 2023. Et cela profite bien aux parents qui ont souvent le casse-tête de l’organisation pour la rentrée des enfants.

D’ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale a affirmé la raison de cette modification auprès des équipes de La Montagne. Selon le ministère, la modification du calendrier scolaire vient des raisons de “sécurité routière”. L’institution a alors déclaré : “La procédure d’élaboration du projet de calendrier scolaire comprend une phase de concertation avec le ministère en charge du tourisme (notamment avec le Conseil national du tourisme), avec le ministère de l’Intérieur (pour ce qui concerne la sécurité routière), avec les professionnels et élus […] et avec les partenaires internes au ministère (syndicats de personnels, fédérations de parents d’élèves).

Calendrier des vacances scolaires : des solutions proposées aux parents

Toutefois, de nombreux parents vont quand même devoir se rendre au travail le lundi 2 janvier. Ils peuvent alors s’interroger sur la garde de leurs enfants. Ainsi, le ministère de l’éducation nationale leur propose une alternative.

L’institution a alors déclaré : “les accueils de loisirs proposés par les municipalités demeureront ouverts pour recevoir les enfants”. L’institution rappelle que ce genre d’événement fait partie des “principes retenus depuis plusieurs années en concertation avec les parties prenantes.En effet, cela s’applique dès que le Nouvel An tombe un dimanche. Dans tous les cas, cette modification va aussi avoir des effets sur les vacances scolaires estivales.

En effet, le ministère essaye de préserver les 36 semaines de classe pour une année scolaire. Ainsi, la fin de l’école reculera un peu plus en 2023 par rapport à 2022. Plus précisément, elle interviendra le 7 juillet prochain. Aussi, les jours fériés du 1er et 8 mai tombent tous deux un lundi. Ajouté à cela, il n’y aura pas d’école le lundi de Pentecôte du 29 mai. Ainsi, 3 longs weekends se dessinent donc avant l’arrivée des vacances estivales pour les plus jeunes.