in

Voici pourquoi vous ne devez jamais toucher une météorite tout juste tombée

Voici pourquoi vous ne devez jamais toucher une météorite tout juste tombée
Voici pourquoi vous ne devez jamais toucher une météorite tout juste tombée !-© PIXABAY

Voici pourquoi vous ne devez jamais toucher une météorite tout juste tombée, les experts tirent la sonnette d’alarme !

Comment reconnaître une météorite d’une roche normale ?

Lors de leur traversée dans l’atmosphère, les météorites subissent une intense chaleur qui les fait fondre et vaporiser.

Une fois qu’elles touchent le sol, elles arborent toutes une caractéristique croûte de fusion d’une épaisseur de quelques millimètres, ce qui constitue le premier moyen de les différencier des roches terrestres.

Si leur chute est récente, elles se présenteront sous une teinte noire, explique futura-sciences.com.

Les météorites se distinguent par leur surface lisse et peu rugueuse, avec « très peu d’aspérités ». Certaines d’entre elles peuvent même afficher des empreintes ressemblant à celles de doigts dans de la pâte à modeler.

Si vous découvrez une pierre qui s’avère être une météorite et qu’elle est brisée, il est possible, sauf en cas d’exception, de déceler à l’intérieur de minuscules grains métalliques.

Voici pourquoi vous ne devez jamais toucher une météorite tout juste tombée

Le 8 mai 2023, rapporte USA Today, une météorite est tombée sur le sol de la maison d’une certaine Suzy Kop. Celle-ci provenait certainement de l’essaim d’étoiles filantes des Êta aquarides, qui est généralement actif entre fin avril et début mai.

Suzy Kop relate avoir touché l’objet en le prenant pour un simple caillou. Elle révèle avoir été surprise de constater que la roche était chaude. Cependant, il est vivement déconseillé de toucher une météorite à mains nues, tout comme l’a fait Suzy Kop.

« Lorsqu’une météorite arrive au sol, elle est glacée (de l’ordre de −30° C) et met un certain temps pour revenir à température ambiante », explique Pierre Henriquet, médiateur scientifique, sur Twitter en février 2022.

Souvent, souligne numerama.com, ce froid intense est perçu comme une sensation de chaud au toucher.

La roche a subi une friction avec l’air lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre. « De quoi brûler la surface, mais largement pas de quoi permettre à la chaleur de se diffuser dans la masse de la roche », poursuit le médiateur.

Vigie-Ciel recommande plutôt de ramasser la météorite « dans un sac en plastique propre ou dans du papier d’aluminium propre ».

Selon la NASA, « les huiles et les microbes présents sur votre peau dégraderont lentement la surface d’une météorite, ternissant la croûte de fusion, contaminant la météorite et favorisant la rouille ». En outre, ne soyez jamais tenté d’approcher un aimant de la météorite.