in

Voici le nouveau montant d’apport personnel exigé par les banques pour devenir propriétaire immobilier

Voici le nouveau montant dapport personnel exigé par les banques pour devenir propriétaire immobilier
Voici le nouveau montant d’apport personnel exigé par les banques pour devenir propriétaire immobilier !-© iStock/ Getty images

Voici le nouveau montant d’apport personnel exigé par les banques pour devenir aujourd’hui propriétaire immobilier. Plus de détails dans nos prochaines lignes.

L’apport est 61% plus élevé qu’il y a un an !

Par définition, l’apport personnel désigne le montant que les ménages peuvent investir dans leur projet immobilier sans avoir à emprunter.

Plus cet apport est élevé, plus les conditions du prêt seront favorables : un apport substantiel garantit généralement l’obtention d’un « taux de crédit avantageux ».

Les conditions d’obtention d’un crédit immobilier ont durci. Comme révélé par le réseau immobilier Century 21, l’apport personnel moyen nécessaire pour acquérir un logement a flambé de 61% en seulement 1 an.

Beaucoup, à cause de cela, sont contraints de reporter leur projet. D’autres, plus pressés, sont obligés de faire une concession en réduisant la surface du logement qu’ils désirent acheter, soit « l’équivalent d’une cuisine« , rapporte Meilleurtaux.

«L’après-Covid fut l’éloge des grands espaces, jusqu’à ce que la pression sur les prix finisse par contraindre les ménages à renoncer à plusieurs m² pour pouvoir réaliser leur projet», précise Charles Marinakis, président de Century 21.

Devenir propriétaire est pour l’heure, un rêve inaccessible, notamment pour les primo-accédants.

Voici le nouveau montant d’apport personnel exigé par les banques pour devenir propriétaire immobilier !

«Pour que le marché reparte, il faudrait que les prix baissent de 10% à 12% selon les territoires», estime Charles Marinakis.

Certains experts tablent sur 20%, chiffre correspondant à la baisse du pouvoir d’achat immobilier des ménages, depuis l’augmentation des taux de crédit. La réalité est malheureusement bien loin de cet objectif.

L’apport personnel exigé n’était que de 5 % en 2019, nous rappellent les chiffres de Century 21.

En 4 ans seulement, la situation a radicalement évolué. Il faut désormais 35% du prix du bien, soit à hauteur de 89000 euros comme rapporté dans les colonnes du Figaro.

Avec 12 500 euros, il était déjà possible d’obtenir un prêt de 250 000 euros. Actuellement, il faut 87000 euros environ.