in

Voici l’amende que vous risquez en effectuant un appel de phare pour signaler un radar !

Voici lamende que vous risquez en effectuant un appel de phare pour signaler un radar !
Voici l'amende que vous risquez en effectuant un appel de phare pour signaler un radar ! - © iStock

Voici l’amende que vous risquez en effectuant un appel de phare pour signaler un radar ou la présence des forces de l’ordre. Les détails.

Il est strictement interdit depuis 2011 d’utiliser une application GPS de type avertisseur de radar routier servant à signaler l’emplacement des systèmes de contrôle de vitesse avec la plus grande précision qui soit. Ces outils devenus totalement illégaux, ont été remplacés par des applications d’aide à la conduite. Ces dernières ne signalent pas la position précise des radars fixes ou mobiles mais plutôt une zone de danger ( embouteillages, accidents, véhicules garés sur les bandes d’arrêts d’urgence, travaux). Malgré l’avancée technologique, ceux ou celles de la vieille école préfèrent utiliser la technique vieux jeu pour alerter les autres usagers. Voici l’amende que vous risquez en effectuant un appel de phare pour signaler un radar !

Effectuer un appel de phare pour alerter les usagers de la route de la présence d’un radar est-il légal ?

Cette pratique de solidarité entre automobilistes est-elle légale ? Comme rappelé dans les colonnes de Ouest France, « aucun texte de droit ne vous interdit de faire des appels de phares pour prévenir de la présence des policiers ou des gendarmes sur le bord de la route ».

Pour autant, il ne faut pas en abuser comme recommandé sur le site internet de l’avocat spécialisé en droit routier, Étienne Lejeune. « Comme le rappellent régulièrement les forces de l’ordre, les appels de phare peuvent entraver leur travail, notamment lors de contrôles routiers de grande envergure », Peut-on lire.

Si pendant la journée, rien ne vous l’interdit… Attention : lorsqu’il fait nuit, la donne change. Si vous vous amusez à effectuer l’appel de phare, vous risquez une amende.

Quelle amende risque-t-on si on se fait choper par les forces de l’ordre ?

Les forces de l’ordre pourraient en effet vous verbaliser sur le fondement de l’article R.416-6 du code de la route si l’usage de vos phares éblouit les autres usagers de la route.

Dans ce cas précis, vous pouvez avoir une amende forfaitaire de 135 €, minorée à 90 €.