in

Vacances d’hiver au ski annulées : cette mauvaise nouvelle qui irrite les Français !

Vacances dhiver au ski annulées : cette mauvaise nouvelle qui irrite les Français !
Vacances d'hiver au ski annulées : cette mauvaise nouvelle qui irrite les Français ! -© iStock

Si l’hiver est souvent synonyme d’un séjour au ski, beaucoup vont être déçus ! Vous allez devoir tirer un trait sur vos vacances à la montagne, notamment si vous êtes du genre à côtoyer des stations de luxe.

Vacances d’hiver au ski annulées cette année, cette mauvaise nouvelle qui irrite bien des Français qui ont en déjà fait une tradition ! La rédaction d’Il Est Encore Temps fait le point pour vous.

Vacances d’hiver au ski annulées et gâchées pour beaucoup de Français : cette mauvaise nouvelle qui irrite plus d’un !

Le faible enneigement des pistes en France a entraîné avec elle, la fermeture de nombreuses pistes. Beaucoup s’inquiètent de leurs projets de vacances à court terme.

« Malheureusement, en raison du manque de neige, des fortes précipitations et des températures élevées, nous devons fermer notre station de ski jusqu’à nouvel ordre », a fait savoir le domaine skiable de Splügen-Tambo, en Suisse.

« Il ne nous est plus possible de préparer les pistes car nous avons trop d’eau… Et la neige ne gèle pas la nuit. »

« Morzine, en France, n’a actuellement pas de neige et tout le monde se dirige vers sa voisine Avoriaz, plus élevée« , rapporte le site forbes.fr.

Dans les Pyrénées françaises, peut-on également y lire, « 10 des 30 stations ont dû fermer une partie de leur domaine skiable depuis le Nouvel An et seul 1/4 des pistes sont ouvertes ».

« On a décidé d’appeler à la grève durant les vacances de février » !

Sans compter que les syndicats en grève contre la réforme des retraites ont en ligne de mire les vacances de février. « Force ouvrière remontées mécaniques a déposé un préavis de grève illimitée à partir du 31 janvier. L’autre syndicat des stations de ski françaises, la CGT, l’avait précédé ».

« On a décidé d’appeler à la grève durant les vacances de février, car les revendications seront mieux entendues lors de cette période », a déclaré Eric Becker, le secrétaire général des remontées mécaniques à FO.

Comme indiqué par les deux syndicats à RMC, « le mouvement ne devrait pas se traduire par des grèves quotidiennes » !