in

Une serveuse a nourri un SDF sans se rendre compte qu’il s’agissait d’un contrôle de la direction du restaurant

Une serveuse a nourri un SDF sans se rendre compte quil sagissait dun contrôle de la direction du restaurant
© Capture Facebook

Une serveuse a nourri un SDF sans se rendre compte qu’il s’agissait d’un contrôle de la direction du restaurant. On vous raconte tout !

Une serveuse a nourri un SDF sans se rendre compte qu’il s’agissait d’un contrôle de la direction du restaurant.

Découvrez ce qui est arrivé à cette serveuse qui a nourri un sans-abri sans savoir que c’était un test de la direction.

Cette histoire insolite s’est passée dans un restaurant classique dans lequel rentrait un client peu habituel, à l’apparence d’un sans domicile fixe. Ce dernier demande à être servi par les employés de l’établissement.

La serveuse des lieux a décidé de s’occuper du client en question. Marina, prend alors la commande de l’homme en face d’elle, comme avec n’importe quel client. La scène a lieu en pleine journée. Le mendiant a choisi de prendre une boisson chaude et un repas.

Après ce service, Marina a été de suite, convoquée par son manager, qui lui interdit formellement de servir l’homme assis dans le café. Son patron la menace de payer l’addition si celui-ci lui fait faux bond, une fois son repas terminé.

Beaucoup de restaurateurs font le choix de ne pas servir les sans domicile fixe par crainte qu’ils ne quittent les lieux, sans avoir de quoi régler la note.

La jeune femme reçoit aussitôt un appel de son gérant qui lui interdit de servir quoique ce soit à ce sans-abri. De plus, elle avait été prévenue que s’il advienne que cette personne ne paye pas son repas, le montant sera déduit directement de son salaire. 

L’un des clients du restaurant assiste à toute la scène entre le gérant et la serveuse. Il finit par intervenir pour régler le repas de l’homme à l’accoutrement rudimentaire.

Quel a été le but de la supercherie ?

Un vrai retournement de situation puisqu’au final, la serveuse a compris que la venue impromptue du sans-abri n’était qu’un coup monté de la direction qui voulait connaître la dynamique sociale et solidaire des employés du restaurant.

Le test a été un échec cuisant pour le gérant de l’établissement, qui fut limogé après cet épisode malheureux.