in

Une arnaque au faux ordre de virement démantelée par le fisc, 350 000€ restitués à ce département

Une arnaque au faux ordre de virement démantelée par le fisc, 350 000€ restitués à ce département
Une arnaque au faux ordre de virement démantelée par le fisc, 350 000€ restitués à ce département !-© PIXABAY

Le département a été escroqué via une technique bien connue appelée « l’arnaque au président ». Mais la bonne nouvelle est que la somme importante a été récupérée ce mercredi 19 avril 2023, comme l’a annoncé le président du Conseil départemental.

Les entreprises sont souvent visées par l’arnaque dite « au président« , où le fraudeur se fait passer pour le dirigeant de l’entreprise pour obtenir un faux ordre de virement. Les salariés sont convaincus par l’usurpation d’identité et exécutent la demande de transfert de fonds. Pas plus tard que cette semaine, une arnaque au faux ordre de virement a été démantelée grâce au travail diligent du fisc, la somme de 350 000€ restitués à ce département.

Une arnaque au faux ordre de virement démantelée par le fisc, 350 000€ restitués à ce département

Dans un message Facebook publié ce mercredi 19 avril 2023 et dévoilé par le Journal de Saône-et-Loire, André Accary, le président du conseil départemental de Saône-et-Loire, a annoncé que « l’ensemble des 350 000 € dérobés par des malfaiteurs ont été restitués sur le compte bancaire du département ce même jour. »

Selon Éric Jallets, procureur de la République à Mâcon, « les fonds ont été rapidement identifiés et bloqués sur un compte de transit en France », comme rapporté par l’AFP.

« 350 000 euros destinés à l’organisation du prochain congrès national des sapeurs-pompiers à Mâcon ont été détournés lors du virement de la subvention votée par le conseil départemental« .

« Sa signature a été falsifiée » !

« Un faux RIB a trompé l’association destinataire » et André Accary, président du conseil départemental et du Service départemental d’incendie et de secours 71, a porté plainte pour « usurpation d’identité« . « Sa signature a été falsifiée », selon ses dires à l’AFP.

La DGFiP affirme « mener depuis plusieurs années une action régulière pour prévenir et lutter contre les escroqueries aux faux ordres de virement (FOVI) dans la sphère publique ».

Face à la recrudescence des fraudes, la vigilance et les actions de prévention régulières restent « déterminantes pour contrecarrer les escroqueries ».