in

Un préjudice de 133 000 euros : cette factrice dérobe les cartes bancaires et chéquiers dans les courriers !

Un préjudice de 133 000 euros : cette factrice dérobe les cartes bancaires et chéquiers dans les courriers !
Un préjudice de 133 000 euros : cette factrice dérobe les cartes bancaires et chéquiers dans les courriers ! - © iStock

Un préjudice de 133 000 euros : cette factrice placée en détention provisoire a dérobé les cartes bancaires et chéquiers dans les courriers.

Les arnaques de tous genres pullulent partout et ce n’est pas que sur le web. Cette factrice dérobe les cartes bancaires et chéquiers dans les courriers, le préjudice est estimé à 133 000 euros.

Une factrice a volé les cartes bancaires et chéquiers de plusieurs habitants de la commune, le préjudice est lourd, il est estimé à 133 000 euros !

Ce sont tout particulièrement les habitants de la commune de Vulbens qui sont frappés par cette fraude.

Au mois d’août dernier déjà, plusieurs séries de plaintes émanent des habitants de Vulbens ont été déposées auprès de la communauté de brigades de Cruseilles et Valleiry, comme indiqué par l’AFP.

Comme indiqué dans les colonnes de La Dépêche, la factrice de Haute-Savoie et son compagnon de 26 ans sont tous deux incriminés dans cette affaire. Le couple a été placé en détention provisoire comme révélé par une source judiciaire.

Les plaintes portaient sur des « retraits frauduleux effectués à l’aide de cartes bancaires devant leur être distribuées par courrier mais qu’ils n’avaient jamais reçues ».

Cette factrice âgée à peine de 34 ans était en charge de la tournée sur les communes voisines de Vulbens et Digny-en-Vuache.

Selon le Dauphiné Libéré, les plaintes concernaient surtout des « retraits frauduleux effectués à l’aide de cartes bancaires devant leur être distribuées par courrier mais qu’ils n’avaient jamais reçues ».

Ils ont également été soupçonnés d’avoir volé des chéquiers dans des boîtes aux lettres, et réalisé des dépenses pour un préjudice estimé à 133 000 euros, suite à « une première évaluation », précise le parquet de Thonon-les-Bains.

La factrice et son compagnon ont été mis en examen, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 15 décembre par le parquet pour « vols commis par une personne chargée d’une mission de service public et escroqueries« , avant d’être mis en détention provisoire.