in

Un chef d’entreprise interpellé près de Lens pour avoir détourné plus de 120 000 euros au fisc

Un chef dentreprise interpellé près de Lens pour avoir détourné plus de 120 000 euros au fisc
© Franceinfo

Un chef d’entreprise interpellé près de Lens pour avoir détourné plus de 120 000 euros au fisc. On vous en dit plus dans nos prochaines lignes.

Un chef d’entreprise interpellé près de Lens pour avoir détourné plus de 120 000 euros au fisc. L’équipe rédactionnelle d’Il est encore temps vous donne plus de détails au sujet de cette affaire dans les lignes qui suivent.

« Le mis en cause était à la tête d’une société de rénovation de bâtiment dont le siège social se trouvait à Avion. Il détenait un patrimoine composé de sept maisons et de quatre appartements et le tout, a été saisi » !

Basé à Avion (Pas-de-Calais), ce chef d’entreprise a récemment été interpellé par les forces de l’ordre suite à des soupçons de fraude fiscale. L’homme en question sera jugé prochainement, pour avoir détourné plus de 120 000 € entre 2013 et 2015.

Ce quadragénaire a été arrêté et placé en garde à vue durant le mois d’avril à Avion (Pas-de-Calais).

« Le mis en cause était à la tête d’une société de rénovation de bâtiment dont le siège social se trouvait à Avion ». Il détenait un patrimoine composé de sept maisons et de quatre appartements et le tout, a été saisi.

L’Argenteuillais et le chef d’entreprise sera bientôt convoqué devant le tribunal judiciaire.

L’individu, né en 1980 à Argenteuil, n’a jamais déclaré tout ce qu’il touchait. Il dissimulait les changements de comptables et de sièges sociaux. Son objectif était que l’on ne puisse pas retrouver son entreprise pour un éventuel contrôle du fisc.

Placé en garde à vue, l’Argenteuillais sera bientôt convoqué devant le tribunal judiciaire.

Récemment, des affaires de ce genre courent les rues. La CAF et l’Ursaff sont victimes de bon nombre de magouilles entreprises par des malfaiteurs qui parviennent à jouer d’importantes sommes d’argents inimaginables. Et ça ne semble malheureusement pas être sur le point d’en finir…