in

Un agent immobilier aurait arnaqué plus de 600.000€ à une vingtaine de clients

Un agent immobilier aurait arnaqué plus de 600.000€ à une vingtaine de clients
Un agent immobilier aurait arnaqué plus de 600.000€ à une vingtaine de clients!- © Shutterstock

26 clients se retrouvent délestés de plusieurs milliers d’euros dont pour certains, « des économies d’une vie envolées » !, comme rapporté par nos confrères du Parisien avec malheureusement, une chance infime de les récupérer.

Un agent immobilier aurait arnaqué plus d’une vingtaine de clients, soit précisément 26, avec plus de 600 000€ de préjudice. Découvrez plus de détails dans les lignes qui suivent…

Un agent immobilier aurait arnaqué plus de 600 000€ à une vingtaine de clients

Alors que ces nombreuses personnes comptaient sur les bons conseils de l’agence immobilière Nestenn de Persan (en Val-d’Oise), ils se sont finalement fait arnaquer par son gérant Soufyene M. Ce dernier est désormais visé par une quinzaine de plaintes.

« Nous avons reçu une première alerte en octobre pour un problème de séquestre non versé », expliquent Olivier Alonso, président du groupe Nestenn, et Delphine Rouxel, sa directrice générale.

« Le gérant s’était engagé à verser les fonds. Nous avons résilié sa franchise le 20 décembre, mais il a continué à travailler avec notre enseigne et sans carte professionnelle. », poursuivent les dirigeants du groupe.

« Nous avons aussi fait un signalement auprès de la Chambre de commerce et de la Chambre interdépartementale des notaires. Nous sommes un groupe sérieux et cette situation est inadmissible pour les acheteurs à qui nous apportons tout notre soutien », révèle Olivier Alonso.

Le Président du groupe immobilier Nestenn a lui aussi, déposé plainte ce 6 février dernier contre son ancien franchisé, pour abus de confiance.

« Elle n’avait toujours pas reçu le séquestre et elle n’arrivait pas à joindre l’agence. J’ai essayé d’appeler Soufyene, mais pas de réponse » !

Le 2 décembre 2022, Damien et son épouse Liliana signent un compromis de vente à l’agence Nestenn de Persan pour l’achat d’un logement à Ronquerolles et verse, en toute confiance, un séquestre de 32 000 €.

Damien et Soufyene ont grandi ensemble dans la commune voisine de Beaumont-sur-Oise. Il n’avait donc aucune raison de douter de lui. Ce 3 février 2023, Damien apprend une terrible nouvelle de sa notaire.

« Elle n’avait toujours pas reçu le séquestre et elle n’arrivait pas à joindre l’agence. J’ai essayé d’appeler Soufyene, mais pas de réponse », témoigne-t-il.

« Il m’a répondu lundi (6 février, NDLR) par Sms en me disant que l’agence était placée en liquidation judiciaire et que les assurances allaient tout me rembourser. »

En lançant un appel sur Facebook pour trouver d’autres clients en litige avec l’agence Nestenn de Persan, les réponses ne tardent pas à venir. Ils étaient u nombre de 26, à la date du mardi14 février 2023.

« Le 21 février, soupire Damien, nous devrons partir avec ma femme et mes cinq enfants. Mes parents peuvent nous héberger en attendant, mais la situation est très compliquée. »

Sylvie, une autre des victimes de ce « super-agent immobilier », acheteuse d’une maison raconte avoir « signé un compromis de vente en octobre 2022 et j’ai versé un chèque de 25 000 € pour le séquestre. On m’a appelée un mois plus tard pour me dire que la banque avait perdu mon chèque et que je devais faire rapidement un virement. »

« Le chèque a été encaissé et j’ai été débitée deux fois, déplore-t-elle. Il y a une semaine, la vendeuse m’a prévenue qu’elle n’arrivait plus à joindre l’agence. »