« Travailler plus pour avoir une meilleure retraite, tu parles », ces retraités qui perçoivent moins de 200€ par mois

Travailler plus pour avoir une meilleure retraite, tu parles, ces retraités qui perçoivent moins de 200€ par mois
« Travailler plus pour avoir une meilleure retraite, tu parles », ces retraités qui perçoivent moins de 200€ par mois !-© Shutterstock

« Travailler plus pour avoir une meilleure retraite, tu parles », ces retraités qui perçoivent moins de 200€ par mois. Retour sur leurs témoignages CHOCS.

De nombreux retraités se trouvent aujourd’hui dans une situation précaire.

Alors que l’inflation continue de peser sur le pouvoir d’achat des ménages, les pensions de retraite sont à la traîne, entraînant une forte baisse du niveau de vie des seniors.

Malgré des années de travail acharné, de plus en plus de personnes âgées se retrouvent avec des revenus insuffisants pour subvenir à leurs besoins quotidiens, les plongeant ainsi dans une situation précaire.

C’est le cas de Christian, ancien éleveur de moutons dans la Vienne. Le retraité de 70 ans exprime sa profonde frustration auprès de La Nouvelle République, le 30 juin dernier.

Christian raconte être devenu « gilet jaune » en 2020, 2 ans après son départ à la retraite. Il ne gagne que 892 euros par mois et une fois les charges payées, vocifère-t-il, il ne lui reste à peine que 200 € par mois « pour faire les courses et pour l’essence ».

« Travailler plus pour avoir une meilleure retraite, tu parles », ces retraités qui perçoivent moins de 200€ par mois

« Avec ma femme décédée depuis, on s’était dit qu’il valait mieux que je travaille plus pour avoir une meilleure retraite. Tu parles ! Je n’en ai pas eu plus que ça », ajoute-t-il.

« La petite retraite de réversion de mon épouse, qui était femme d’exploitant agricole non salariée, paie le loyer« , raconte-t-il.

En raison de ses factures d’énergie s’élevant à 4 000 €, Christian s’est retrouvé dans l’obligation de déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Dominique connaît une situation presque similaire. « Je touche 150 € par mois car j’ai fait de nombreux petits boulots non déclarés », témoigne le retraité depuis février 2023 auprès du quotidien régional.

« Comme j’étais autoentrepreneur, ma retraite est toute petite, et pourtant j’ai cotisé comme tout le monde ! Ce qui nous sauve avec ma femme, c’est qu’on est propriétaire de notre maison, mais il faut quand même payer les factures. », poursuit-il.

Elyane, ex-employée de banque, vit elle aussi d’une maigre retraite. Elle perçoit un peu moins de 1.600 € par mois, avec 740€ de retraite de base.

« Une fois les charges prélevées automatiquement, il ne me reste que 200 € pour le mois », confesse la retraitée de 78 ans. « Je fais quatre enveloppes de 50 €, une par semaine, j’ai peur de dépenser plus que ce que j’ai sinon« , révèle-t-elle.

Pour pouvoir joindre les deux bouts, beaucoup de retraités ont dû se tourner vers les Restos du cœur.