in

Tour d’horizon des coups de pouce au pouvoir d’achat : jusqu’à 2450 € de primes et d’aides pour ce décembre

Tour dhorizon des coups de pouce au pouvoir dachat : jusquà 2450 € de primes et daides pour ce décembre
© Adzuna

Tour d’horizon des coups de pouce au pouvoir d’achat : jusqu’à 2450 € de primes et d’aides pour ce décembre… Décryptage.

Découvrez les primes exceptionnelles qu’il est possible de percevoir ce douzième mois. Voici un tour d’horizon des coups de pouce au pouvoir d’achat : jusqu’à 2450 € de primes et d’aides pour ce décembre… Prime pouvoir d’achat, chèque énergie, hausse du plafond des chèques cadeaux, « prime Macron »… Ils sont nombreux en cette fin d’année.

2450 euros à recevoir…

Alors que l’inflation progresse au fil des mois, les versements des primes de fin d’année et des aides ont déjà commencé tel qu’il a été annoncé sur le site de la CAF. Pour les Français bénéficiaires (et ceux qui ont la chance d’avoir un employeur généreux), le montant total de ces primes exceptionnelles peut aller jusqu’à 2450 euros.

Les indemnités inflation ont commencé à être versées dès ce lundi. Les étudiants boursiers sont les premiers à recevoir les 100 euros de cette prime exceptionnelle. Un versement qui s’échelonnera jusqu’au mois de février. Il concerne 38 millions de Français. Pour pouvoir en profiter, il faut toucher moins de 2000 nets par mois.

Annoncées depuis septembre dernier, ces primes sont mises sur pied pour soutenir les dépenses des foyers modestes pour faire face à la remontée des prix du gaz et de l’électricité. Le chèque de 100 euros devrait toucher 5,8 millions de ménages. Tous ceux qui ont reçu le chèque énergie en avril, recevront ce coup de pouce exceptionnel de 100 euros.

Les primes des entreprises…

Des primes des entreprises sont également attendues comme le cas de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), encore appelées « prime Macron »… Le dispositif a été reconduit cette année.

Les entreprises peuvent verser jusqu’à 1000 euros de primes défiscalisées, voire jusqu’à 2000 euros dans les petites entreprises employant des travailleurs de seconde ligne. Ce n’est toutefois pas une prime obligatoire. 50% des entreprises vont s’y mettre, selon un sondage de Deloitte en novembre 2021. La somme moyenne envisagée est de 500 euros.

En dernier, viennent les chèques cadeaux. Votre entreprise aura l’occasion de vous en verser plus ce 2021 puisque le plafond d‘exonération de cotisations s’est élevé de 80 euros. Vous allez pouvoir percevoir jusqu’à 250 euros contre les 170 euros des années précédentes.