in

Taxe abri de jardin : en hausse en 2022, comment la calculer et qui doit la payer

Taxe abri de jardin : en hausse en 2022 comment la calculer et qui doit la payer
© Surf Finance

Taxe abri de jardin : en hausse en 2022, comment la calculer et qui doit la payer ? On vous fait le point dans les lignes qui suivent…

Comme expliqué dans les colonnes du JDN, « La construction ou la pose d’un abri de jardin sur une propriété privée est soumise à une réglementation stricte en matière d’urbanisme local ». « Un tel projet, est-il indiqué est également encadré par les finances publiques, notamment avec l’application de la taxe d’aménagement ». Taxe abri de jardin : en hausse en 2022, comment la calculer et qui doit la payer ?

Vous désirez faire installer chez vous, un abri de jardin ou un cabanon afin de ranger votre matériel de jardinage, le barbecue ou encore stocker le salon de jardin en hiver… Sachez que vous devez dans ce cas-là, payer une taxe. On l’appelle taxe d’aménagement.

Il faut savoir que la taxe abri de jardin est en vigueur depuis le 1er mars 2012.

« Pour toute nouvelle construction, qu’il s’agisse d’une maison, d’un garage ou d’un abri de jardin, un propriétaire doit déposer une demande d’autorisation en mairie« . Depuis cette année, le montant de la taxe est en hausse de 7 % par rapport à l’année 2021.

Qui devra payer la taxe d’abri de jardin ?

Tout abri de jardin d’une surface de plancher supérieure à 5 m² est soumis à autorisation de construire délivrée par la mairie et par conséquent, à la taxe d’aménagement.

« Pour être taxé, il doit avoir une hauteur sous plafond d’au moins 1,80m. Si le toit est en pente, le calcul prend en compte uniquement la surface concernée par cette hauteur sous plafond« , est-il expliqué dans les colonnes du Midi Libre.

La taxe d’aménagement ne fait en effet aucune distinction entre les constructions avec ou sans fondation. Les abris de jardin démontables sont ainsi tout aussi bien soumis à la même réglementation quant à l’application de cet impôt.

Les abris de jardin non clos ne sont pas eux, soumis à la taxe d’aménagement de manière directe. Ce type de constructions peut tout de même être soumis à un montant forfaitaire en fonction de son emplacement, précise Le Journal du Net.

« Pour ne pas avoir à payer la taxe d’aménagement, il faut que votre abri de jardin fasse moins de 5 m² ou, que la surface est supérieure, que sa hauteur sous plafond soit de moins d’1,80 m », peut-on lire sur Drimki.fr.

À combien s’élève-t-elle ?

Le montant forfaitaire servant de base à la taxe abri de jardin, a progressé en 2022. La valeur taxable s’élève à 820 euros par mètre carré de taxe abri de jardin, contre 767 en 2021. Ce montant atteint même 929 euros en Ile-de-France (870 en 2021).