in

Stromae : les tristes révélations des voisins du chanteur

Stromae : les tristes révélations des voisins du chanteur
Stromae : les tristes révélations des voisins du chanteur !-© Bestimage

Après « l’arrêt du Multitude Tour », Stromae est toujours au plus mal : retour sur les tristes révélations des voisins du chanteur sur sa situation actuelle.

« Je dois aujourd’hui accepter que ce temps de repos et de rémission sera plus long que je ne l’imaginais »

C’est le 9 mai dernier que Stromae a dû renoncer à cette tournée comme expliqué dans le communiqué où il annonce avoir « ressenti une dégradation de (s)on état de santé« depuis « quelques mois ».

« Je dois aujourd’hui accepter que ce temps de repos et de rémission sera plus long que je ne l’imaginais », peut-on lire.

« C’est donc avec un immense regret que je ne pourrais pas honorer ma promesse, fait-il allusion à l’annulation de sa tournée. Cette décision est difficile. Mais nécessaire pour pouvoir aller mieux. Je tenais par ces mots à vous expliquer cette décision ».

Stromae : les tristes révélations des voisins du chanteur

Comme révélé dans les colonnes de Purepeople, Stromae passe sa convalescence à Bruxelles aux côtés de sa femme, Coralie Barbier avec qui il s’est marié le 12 décembre 2015, et de leur fils (né en 2018).

Son entourage s’abstient de tout commentaire comme indiqué par nos confrères du Parisien.

Le prodige musical profiterait de son penthouse situé dans un quartier branché de la capitale belge, à Forest plus précisément, une “commune bobo et métissée de la capitale”.

Il ne passe pas pour autant inaperçu aux yeux du voisinage. “Il a été absent pendant quelques semaines mais vient de rentrer. Je l’ai aperçu récemment. On sent qu’il est ravi d’avoir des rapports normaux avec les gens. Il n’est pas prétentieux, péteux comme on dit chez nous », réagit un voisin de l’artiste qui préfère qu’on l’appelle “Paul pas Stromae”.

« Je pense que si on commençait à lui parler de sa carrière, de sa musique ou de ses concerts annulés, il n’apprécierait pas”, poursuivait celui-ci.