in

Sophie Davant dévoile sans tabou son salaire XXL, elle a « la vie douce »

Sophie Davant dévoile sans tabou son salaire XXL elle a la vie douce
© Tiziano Da Silva

« Cela me fait la vie douce, mais je ne flambe pas » : Sophie Davant dévoile sans tabou son salaire XXL. Retour sur ses confidences.

Interviewée par Libération, l’animatrice phare d’Affaire conclue a révélé gagner relativement bien sa vie. Si bon nombre de ses confrères dans le métier se retiennent le plus souvent de parler de leur salaire, ce n’est pas le cas de l’ex de Pierre Sled. Sophie Davant dévoile sans tabou son salaire XXL.

« Je le dépense en fringues, en bouffe avec les copains, en vacances en bord de mer. Cela me fait la vie douce » !

Elle est allée plus loin et a même évoqué son train-train de vie. Si elle estime ne pas avoir « la fibre entrepreneuriale », Sophie Davant ne cache bien gagner sa vie.

« Je sais ce que représente l’argent. Je le dépense en fringues, en bouffe avec les copains, en vacances en bord de mer, indiquait-elle sans filtre. Cela me fait la vie douce, mais je ne flambe pas« , poursuivait-elle.

« Les revenus de la présidente », Sophie Davant elle, « vogue dans ces eaux-là ».

La Cour des Comptes veille à ce qu’aucun salarié du groupe France Télévisions « ne dépasse les revenus de la présidente », c’est-à-dire 320.000 euros bruts annuels. Sophie Davant elle, « voguerait dans ces eaux-là ».

« On ne m’a pas déroulé le tapis rouge. Un parcours comme le mien n’est pas tout rose », révélait l’actuelle compagne de William Leymergie dans Femmes de télé, le nouveau podcast de Télé-Loisirs,

« J’ai quand même entendu un directeur de la rédaction de France 2 me dire une fois, alors que j’osais demander une augmentation, que mon mari était suffisamment bien payé. Cela m’avait choquée », s’est souvenue rappelée la grande amie de Caroline Margeridon auprès de Télé-Loisirs.

« Aujourd’hui, je pense que c’est le genre de réflexion qu’on entendrait peut-être plus. », reconnaît-elle.

« Je trouve qu’en tant que femme, on a du mal à aller demander (…) On ne vient pas vous proposer une augmentation comme ça ». 

« On hiérarchise tellement les choses, on a tellement de choses à gérer dans une journée, entre la vie familiale, les enfants, les soucis, les choses matérielles et organisationnelles à gérer… Ce n’est pas ce qui arrive forcément en priorité », analysait la star de France 2 avant de rajouter : « les hommes se posent moins de questions. »