in

Soins dentaires : la facture s’alourdit pour les Français en 2023

Soins dentaires : la facture salourdit pour les Français en 2023
Soins dentaires : la facture s'alourdit pour les Français en 2023 !-© PIXABAY

Mauvaise nouvelle concernant vos soins dentaires : la facture s’alourdit pour les Français en 2023 ! Plus de détails dans nos prochaines lignes.

Cette mauvaise nouvelle annoncée par le Ministre de la Santé !

En effet, comme indiqué dans les colonnes de franceinfo, la Sécurité sociale envisage cet automne, de réduire ses remboursements des soins dentaires. Les Français vont-ils devoir mettre la main à la poche ?

À partir du 1er octobre, l’Assurance maladie réduira sa prise en charge des soins dentaires de 70% à 60%.

Le ticket modérateur, correspondant à la part des dépenses restant à la charge des patients mais généralement couverte par les mutuelles, augmentera de « 30% à 40%« , annonce le ministère de la Santé pour qui « Cet engagement signe le début d’une nouvelle donne en matière de prévention et d’accompagnement des Français ».

Pour justifier sa mesure, le ministre de la Santé, François Braun, part du constat comme quoi « le domaine des soins bucco-dentaires [est] historiquement tourné vers la réparation et le curatif ».

D’où selon lui, la nécessité d’une mise en place de rendez-vous de prévention plus fréquents pour les « jeunes générations (de 3 à 24 ans) » avec pour objectif de parvenir « à des futures générations sans carie ».

Ce qui, détaille le communiqué publié cette semaine, permettrait « de diminuer à long terme le recours de la population aux actes prothétiques et implantaires ».

« Cette décision aura mécaniquement des conséquences sur les cotisations », déclarait à l’AFP Marie-Laure Dreyfuss, déléguée générale du Centre technique des institutions de prévoyance.

« C’est presque 2% de dépenses en plus remboursées par les mutuelles l’année prochaine », abondait sur franceinfo, Séverine Salgado, DG de la Mutualité française, réunissant la majeure partie des mutuelles du pays.

Si le ministère assure de son côté que ce changement « n’engendrera pas de coûts supplémentaires pour les assurés, ni pour les cabinets de dentistes », étant donné que « 97% des Français sont couverts par une complémentaire santé« , Séverine Salgado n’est pas du même avis.

Soins dentaires : la facture s’alourdit pour les Français en 2023 !

« La facture finale » pour les patients « augmentera » inévitablement, assure-t-elle. Comme rappelé par Fabrice Heyriès, directeur général de la MGEN, « A chaque fois que l’Etat nous transfère une charge, on l’intègre dans les cotisations de l’année suivante, à l’euro près« .

« Ce qui reste à déterminer, ajoute-t-il auprès de franceinfo, c’est la traduction de cette augmentation dans les chiffres ».

Sans parler des patients qui n’ont pas de mutuelle. Selon Féreuze Aziza, chargée de mission assurance-maladie à France assos santé, cela concerne environ « 11 à 12% » des personnes, principalement parmi « les catégories les plus défavorisées ».