in

Sécheresse : cette municipalité augmente le prix de l’eau pour réduire la consommation des habitants

Sécheresse : cette municipalité augmente le prix de leau pour réduire la consommation des habitants
Sécheresse : cette municipalité augmente le prix de l’eau pour réduire la consommation des habitants !-© iStock

Cette municipalité augmente le prix de l’eau pour réduire la consommation des habitants face à la sécheresse. Les détails.

Sécheresse : cette municipalité augmente le prix de l’eau pour réduire la consommation des habitants

Pour mieux faire face à la sécheresse qui arrive, cette ville dans les Alpes-Maritimes augmente le prix de l’eau afin d’encourager la sobriété hydrique. Pour cela, Grasse décide une hausse de 20% pour la période estivale.

« Nous sommes dans une situation de grande crise en termes de ressources en eau. Nous allons traverser, dans les semaines, les mois et les années qui viennent, malheureusement, un certain nombre de changements sur les aléas climatiques et la sécheresse», expliquait à CNEWS Jérôme Viaud, le maire LR de Grasse.

Il évoque une «tarification différenciée» du prix de l’eau. «L’esprit, poursuit-il, c’est de baisser le prix de l’eau en hiver, pendant les huit mois, et au moment où il y a moins de ressources, augmenter le tarif de l’eau pendant ces quatre mois».

L’objectif est donc de sensibiliser à une utilisation prudente de l’eau pendant l’été, étant donné son éventuelle rareté. Rappelons que la commune des Alpes-Maritimes, tout comme le reste du département, est en alerte sécheresse depuis mars. D’où cette initiative.

« C’est aussi un levier d’action » !

« Pas une goutte de pluie depuis des mois… je comprends qu’il faille augmenter les prix pour que les gens aient un peu conscience qu’on doit faire attention avec la consommation d’eau », commente auprès de BFMTV, un certain Lionel.

« Dans la maison, on a installé des récupérateurs d’eau pour subvenir à nos besoins et avoir un jardin. Je sais que tout le monde ne le fait pas et que c’est important que ça se fasse« , souligne pour sa part Patrick. « On le ressentira peut-être pas de notre côté et au contraire, on paiera moins cher le restant de l’année, donc tant mieux », ajoute-t-il.

« On voit les ressources qui baissent. Toucher au portefeuille, c’est aussi un levier d’action », indique Christel Genet, directrice du service eau et assainissement du pays de Grasse.