in

Sécheresse : 4 départements placés en état d’alerte renforcée, l’amende est salée pour ceux qui ne respectent pas les restrictions d’eau

Sécheresse : 4 départements placés en état dalerte renforcée, lamende est salée pour ceux qui ne respectent pas les restrictions deau
Sécheresse : 4 départements placés en état d'alerte renforcée, l'amende est salée pour ceux qui ne respectent pas les restrictions d'eau !-© Shutterstock

Cette année, rapporte le ministère de l’Ecologie, dès mars, le Comité d’anticipation et de suivi hydrologique s’est réuni afin de faire le point sur la situation hydrologique et anticiper le risque de sécheresse en France métropolitaine cet été.

La sécheresse est aujourd’hui un problème de plus en plus récurrent, les épisodes débutent de plus en plus tôt dans l’année : 4 départements viennent d’être placés en état d’alerte renforcée le 6 mars 2023.

Sécheresse : 4 départements placés en état d’alerte renforcée

On entend par alerte renforcée, la « réduction de tous les prélèvements en eau et interdiction des activités impactant les milieux aquatiques ; restrictions renforcées en matière d’arrosage, de remplissage et de vidange des piscines, de lavage de véhicules et d’irrigation de cultures » si l’on cite le site du ministère de l’Ecologie.

Le 23 février dernier, le département des Pyrénées-Orientales était placé en au niveau 3 (orange) jusqu’au 30 avril 2023 ! Ce lundi 6 mars 2023, trois autres départements ont rejoint les P.-O. A savoir l’Ain, les Boûches-du-Rhône ainsi que le Var.

2 départements sont cette semaine par contre placés en vigilance, soit au niveau 1, dont la Savoie et les Yvelines.

Dans les départements en état d’alerte renforcée, il est « interdit aux particuliers d’arroser les pelouses, de remplir les piscines individuelles voire de nettoyer leurs véhicules (sauf en station de lavage)« .

Ces restrictions concernent tout aussi bien les collectivités locales, « pour l’arrosage des espaces verts, des stades et le lavage de voiries ou terrasses à grandes eaux. »

Attention, une lourde amende vous attend si vous ne respectez pas les restrictions !

Vous ferez mieux de prendre ces mesures au sérieux et de ne pas être tentés d’y passer outre. Sachez qu’en cas de non-respect des restrictions, la note sera salée.

Vous vous exposerez à une amende s’élevant à 1500€ qui peut être majorée à 3000€ en cas de récidive.

« Pour les entreprises, associations et collectivités, la note est plus salée avec une amende qui grimpe à 7 500 €« , rappelle le site demarchesadministratives.fr.