in

Se garer devant son portail est interdit par la loi : voici le montant de l’amende que vous risquez pour non-respect de cette règle

Se garer devant son portail est interdit par la loi : voici le montant de lamende que vous risquez pour non-respect de cette règle
Se garer devant son portail est interdit par la loi : voici le montant de l’amende que vous risquez pour non-respect de cette règle !-© PEXELS

Il est difficile d’imaginer ne serait-ce qu’un instant que stationner devant chez soi puisse être une infraction bien que ce soit le cas ! Ne soyez surtout pas tenté de passer outre cette interdiction au risque de le payer cher !

Se garer devant son portail ou son garage est interdit, voici le montant de l’amende que vous risquez de prendre en cas d’infraction !

« L’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites ».

Comme prévu par la législation française, «Tout arrêt ou stationnement gênant est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. Lorsque le conducteur ou le propriétaire du véhicule est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement gênant, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites».

Selon l’article R417-10 du Code de la route, «Tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation […] Est considéré comme gênant la circulation publique le stationnement d’un véhicule devant les entrées carrossables des immeubles riverains.  »

« Dès lors que les mouvements des autres usagers de la route sont gênés par la présence d’un véhicule », on parle de stationnement gênant.

Se garer devant son portail est interdit : voici le montant de l’amende que vous risquez !

Vous êtes d’emblée en infraction dès que vous stationnez devant une entrée d’immeuble (ou de maison) et ce, même si vous êtes propriétaire (ou locataire) des lieux.

L’article R. 417-10, III, 1°, du code de la route s’applique aussi bien aux « véhicules de secours ou de sécurité qu’aux véhicules utilisés par une personne ayant l’usage exclusif de cet accès ». Il n’y a donc pas de dérogation possible, même pour le propriétaire du portail ou du garage !

Quel est le risque si vous vous faites choper à stationner devant votre garage ? « Une contravention de 2e classe pour stationnement gênant » avec une amende de 35 euros sans minoration possible.

Cette amende est majorée à 135 euros si vous stationnez sur un trottoir. Seule consolation : cette infraction n’entraîne aucune perte de points.