Scandale chez Lidl : Duo mère-fille arrêté après avoir volé des centaines d’euros de courses

Scandale chez Lidl : Duo mère-fille arrêté après avoir volé des centaines deuros de courses
Scandale chez Lidl : Duo mère-fille arrêté après avoir volé des centaines d’euros de courses !-© Lidl
publicité

Un vrai scandale chez Lidl : un duo mère-fille arrêté après avoir volé des centaines d’euros de courses chez l’enseigne allemande.

Scandale chez Lidl : Duo mère-fille arrêté après avoir volé des centaines d’euros de courses

Cette mère et sa fille, âgée de 34 ans, ont réussi à s’échapper du magasin avec un caddie rempli à ras bord, sans payer quoi que ce soit au moment de régler leurs achats… Et sans que personne ne puisse les arrêter. Une scène vraiment surréaliste.

publicité

« Les deux dames ont simplement passé la caisse avec un caddie plein sans payer. Elles avaient déjà chargé leurs courses dans des sacs dans le magasin, elles ont donc pu les ranger rapidement dans leur voiture et repartir avant que le personnel ne puisse intervenir », indique un porte-parole de la police d’Anvers auprès de Gazet van Antwerpen.

Mais c’est sans compter cet employé de Lidl à Mortsel qui est parvenu à apercevoir la plaque d’immatriculation du véhicule des voleuses.

publicité

Les deux femmes d’Anvers ont été arrêtées ultérieurement à leur domicile, où la police a découvert « d’autres marchandises volées« . Il est donc évident que ce n’était pas leur premier coup. En effet, le duo mère-fille avait également commis des vols dans d’autres magasins de la région.

Vol de cosmétiques au supermarché Lidl d’Aigues-Mortes

Ce n’est pas sans rappeler le cas des deux hommes d’origine géorgienne, rapporté sur le site france3 Occitanie.

publicité

Pris en flagrant délit au supermarché Lidl d’Aigues-Mortes, ces deux Géorgiens tentaient de s’enfuir avec 500€ de produits cosmétiques volés. Leur tentative de dissimulation en se faisant passer pour de simples clients a rapidement attiré l’attention du personnel.

Malgré leurs efforts pour échapper à la poursuite des employés, ils ont finalement abandonné leur butin avant de prendre la fuite à pied.

Les autorités ont été alertées et ont réussi à arrêter les deux individus, qui avaient également d’autres cosmétiques volés dans leur véhicule. Ils ont reconnu les faits et « font l’objet d’une convocation en justice pour le mois de juin 2023 », révèle le post Facebook de la Gendarmerie du Gard.

publicité