in

RSA : revalorisation, 20 heures de formation… Ce qui va changer

RSA : revalorisation 20 heures de formation... Ce qui va changer
© Adobe stock

RSA : revalorisation, 20 heures de formation… Ce qui va changer en 2022. On fait le point pour vous dans les lignes qui suivent…

RSA : revalorisation, 20 heures de formation… Ce qui va changer cette année. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Son montant a augmenté au 1er mai 2022. Il s’élève à 575,52€ pour une personne seule contre 863,28€ pour un couple sans enfant. Cela devrait entrer en vigueur dans les prochaines semaines. Pour le recevoir, il devrait être conditionné à un minimum d’activité !

RSA 2022 : Qu’est-ce qui va être changé ?

L’objectif d’Emmanuel Macron tend pour cette fois à favoriser le retour à l’emploi et la réinsertion sur le marché du travail des personnes rémunérées grâce au RSA.

Une contrepartie leur sera demandée en retour. Rien n’est encore arrêté, mais certaines propositions sont déjà sur la table. A savoir :

  • 20 heures de formation/ mois
  • Ateliers à la préparation d’un CV
  • Mises en situation professionnelle
  • Immersions en entreprise
  • Immersions en collectivités locales

Le verdict pourrait bien tomber cet été. Pour simplifier les choses, Emmanuel Macron envisage un système dans lequel l’Etat verse au contribuable ce qu’il lui doit, une sorte de guichet unique pour diminuer le nombre d’intermédiaires et de démarches fastidieuses.

Il prévoit en même temps, mettre en place progressivement un revenu universel d’activité (RUA). Le versement automatique à la source des prestations sociales pourrait très certainement, être la première pierre à l’édifice de cette réforme.

Tout est encore au stade de la réflexion, particulièrement concernant l’individualisation de la mesure ou la possibilité de l’appliquer à l’entièreté du foyer fiscal.

Emmanuel Macron souhaite poursuivre son chantier de simplification de l’administration fiscale tricolore.

Qu’entend par le RSA sous condition d’activité ?

Emmanuel Macron veut que le RSA soit conditionné à une contrepartie, soit une activité minimum.

L’objectif ? Atteindre le plein-emploi. » Le RSA dont le montant atteint 565,34€ en France repose sur une logique de « droits et de devoirs », d’après Gabriel Attal.

La situation des bénéficiaires pourrait être étudiée au cas par cas. Autrement dit, une mère célibataire avec 3 enfants à charge, pourrait bénéficier d’un traitement différent qu’un jeune à la recherche d’un emploi.

15 à 20 heures de formation ou de travail sont imposées en contrepartie de l’allocation.

Le revenu de solidarité active (RSA) est un dispositif d’accompagnement social, et professionnel qui sert à faciliter l’accès à l’emploi ou consolider certaines capacités professionnelles.

Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle. Le RSA n’est pas imposable.

La CAF prend en compte les ressources du ménage ainsi qu’un montant forfaitaire qui dépend de la composition de votre foyer le nombre d’enfants à charge.