in

RSA, AAH et AER revalorisés en 2024 : voici les nouveaux montants

RSA, AAH et AER revalorisés en 2024 : voici les nouveaux montants
RSA, AAH et AER revalorisés en 2024 : voici les nouveaux montants !-© Adobestock

Le 27 septembre dernier, Bruno Le Maire a annoncé la revalorisation des minima sociaux qui entrera en vigueur le 1er avril 2024. Voici les nouveaux montants du RSA, de l’AAH et de l’AER.

Bruno Le Maire annonce la revalorisation du RSA, AAH et AER : voici les nouveaux montants en 2024

C’est durant un entretien accordé à nos confrères du Parisien que le ministre de l’Économie a évoqué cette bonne nouvelle qui ne manquera pas de réjouir les millions de Français concernés.

Le montant forfaitaire du RSA est actuellement de 607,75 euros par mois pour une personne seule. Ce montant s’élève à 911,62 euros pour un couple sans enfant.

Après revalorisation qui intervient au 1er avril 2024, les nouveaux montants (forfaitaires) du RSA seront désormais :

  • 635,70 € par mois pour 1 personne ;
  •  953,56 € par mois pour 2 personnes ;
  • 1 144,28 € par mois pour 3 personnes ;

– L’AAH ( ou allocation aux adultes handicapés) passera de 971,37 euros à environ 1 016 euros par mois.

L’AER ( ou allocation équivalent retraite de remplacement) devrait également grimper de plus de 1 € par jour. Elle passera de 39,28 euros à 41 euros à partir du mois d’avril prochain.

Sans oublier L’Aspa (ou allocation de solidarité aux personnes âgées). Son montant maximum est actuellement de 961,08 euros par mois pour une personne seule contre 1 492,08 euros pour un couple.

Avec une hausse de 4,6 %, l’ex-minimum vieillesse devrait atteindre un peu plus de 1 005 euros par mois pour une personne seule contre plus de 1 560 euros par mois pour deux personnes.

Voici les autres minima sociaux revalorisés

 L’ASI ( ou allocation supplémentaire d’invalidité) devrait subir une hausse de plus de 14 euros par mois. Cette dernière s’élève à 311,56 euros. Après revalorisation, l’ASI s’élèvera à 326 euros.

Sont aussi concernés toutes les personnes bénéficiant de l’ASS ( ou allocation de solidarité spécifique) ; de l’ATA ( ou allocation temporaire d’attente) ; de l’AV ( ou allocation veuvage), de l’ADA ( ou allocation pour demandeur d’asile) ; Ou du RSO ( ou revenu de solidarité).

La prime d’activité connaîtra également une augmentation de 4,6 %.