in ,

Revalorisation des retraites : voici comment mettre à profit les 4% en plus 

Revalorisation des retraites : voici comment mettre à profit les 4% en plus 
© Adobestock

Revalorisation des retraites : voici comment mettre à profit les 4% en plus, attendus très bientôt. Le point sur la question !

Revalorisation des retraites : voici comment mettre à profit les 4% en plus. Le but est de préserver les Français ayant liquidé leurs droits de la forte inflation constatée sur le sol Français.

« Cette augmentation pourrait théoriquement être utilisée pour des gains de confort »

Cette situation ronge le pouvoir d’achat de tout un chacun tout en grignotant les bas-de-laine des épargnants.

Cette revalorisation concerne l’intégralité des assurés ayant opté pour la cessation d’activité et s’appuiera sur le seul montant de la retraite générale.

« Si on tient compte d’une inflation à 4%, pour une pension à 1 200 euros, c’est un gain de 45 euros par mois« , déclarait Olivier Dussopt, le ministre du Travail.

L’objectif est d’améliorer le montant des pensions de retraite dès juillet, pour une entrée en vigueur dans le courant du mois d’août.

Dans les faits, l’augmentation des pensions des retraites ne saurait suffire à combler l’inflation, comme indiqué dans les colonnes du magazine Capital. Celle-ci devrait grimper et atteindre 7% dans les semaines ou les mois à venir.

“Pour une partie des retraités, celle qui ne fait pas particulièrement montre de problèmes de pouvoir d’achat, cette augmentation pourrait théoriquement être utilisée pour des gains de confort », analyse le sociologue Dominique Desjeux, spécialisé dans les problématiques liées à la consommation.

« Pour les autres, qui constituent une partie intégrante de la population… La situation sera plus compliquée”, poursuivait-il.

Ce bonus prévu par l’Etat présente selon lui, un certain nombre de défauts. Est-il possible de faire fructifier cet argent ?

“L’inflation pèse plus lourdement sur les Français appartenant au bas de la classe moyenne. Leur structure de dépense est telle que l’essentiel de leurs postes de consommation ne peut d’ores et déjà pas être réduit : on parle alors de dépenses contraintes”, explique Dominique Desjeux.

Ceux-là ne pourront rien faire : la revalorisation de leur pension sera immédiatement absorbée par l’inflation”, souligne l’expert.

Tout l’argent qui arrive part dans l’alimentation. Pour qu’un tel coup de pouce soit vraiment pertinent, et juste, il faudrait dans ce cas diversifier l’aide de l’Etat mais c’est assez dur à faire”, indiquait-il.

Chaque fois qu’il y a contrainte de pouvoir d’achat, et elle est très forte aujourd’hui, les Françaises et les Français déplacent leur consommation. C’est mécanique”, détaille-t-il.

Épargner 45€ par mois en vaut-il vraiment la peine ? Comment mettre à profit vos 4% supplémentaires ?

Les retraités qui parviendraient à économiser le montant perçu – 45 euros par mois, selon le ministère du Travail – pourraient théoriquement gagner beaucoup. Il faudrait penser à le placer. Cela en vaut-il la peine ?

“Il est toujours utile de dégager de l’épargne de précaution, laquelle peut aussi rejoindre l’épargne retraite. C’est l’occasion de se protéger contre d’éventuels problèmes de santé, de dépendance, de logement… ou tout simplement contre la perte de revenus après la cessation d’activité”, jugeait l’économiste Philippe Crevel.