in

Revalorisation des retraites : quel serait le montant de la pension minimum de retraite ? Qui sont les bénéficiaires ?

revalorisation-des-retraites-quel-serait-le-montant-de-pension-minimum-retraite-qui-sont-les-beneficiaires

La réforme des retraites a apporté son lot de changement, dont la revalorisation des retraites. La pension minimum de retraite serait donc de 1 200 euros. Mais qui peuvent y avoir droit ?

La revalorisation des retraites enfin actée

C’est officiel, les retraités vont pouvoir toucher un montant de pension de retraite à la hausse. Le vendredi 11 août dernier, le gouvernement a publié dans le Journal officiel le décret y afférent. Il stipule que les petites pensions font faire l’objet d’une revalorisation de 100 euros. L’application de cette décision a été prévue pour le 1ᵉʳ septembre.

Elle concerne les anciens salariés qui disposent d’une carrière complète et du minimum contributif. Pour avoir droit à ce dernier dispositif, il faut avoir une retraite à taux plein et cotiser sur des faibles revenus. La retraite à taux plein au régime général est de 50 %. Elle peut être augmentée grâce au minimum contributif. À condition d’avoir le minimum, calculé en fonction de la durée d’assurance, et la majoration pour les périodes de cotisation.

Les montants de minimum retraite

Pour les retraités qui disposent d’au moins 120 trimestres cotisés, leur pension s’élève à 747,57 euros bruts par mois. Ou 8 907,87 euros par an. Par ailleurs, ceux qui ont 120 trimestres cotisés et moins, ils ont droit à 684,14 euros bruts par mois. Ce qui fait 8 209,62 euros par an.

Cependant, le paiement du minimum contributif ne peut pas dépasser le montant total de la pension de retraite. Il est soumis à un plafond mensuel des retraites personnelles à 1 309,75 euros par mois.
En ce qui concerne la retraite complémentaire Agirc-Arrco, il n’y a pas de montant minimum fixe. Cependant, le montant peut varier en fonction de votre carrière. Si la somme de la retraite de base et de la complémentaire dépasse 1 352,23 euros, le minimum contributif sera réduit.

Qui sont les bénéficiaires ?

Au total, près de 1,7 million de retraités peuvent avoir droit à cette revalorisation des retraites. Le premier paiement va avoir lieu en automne 2023. Ainsi, 700 000 bénéficiaires vont voir le montant à la hausse le mois d’octobre au titre de leur pension de retraite de septembre.
La deuxième vague aura lieu au printemps 2024. Selon la précision du ministre du Travail, les 1 000 000 ont des parcours professionnels difficiles à constituer. Ce qui explique ce retard.

On peut compter parmi les bénéficiaires de cette revalorisation les retraités du régime général, du régime agricole et du régime culte. Tout comme les actifs qui vont partir à la retraite à compter du 1ᵉʳ septembre.

À noter que la pension minimum de 1 200 euros n’est offerte qu’à ceux qui ont cumulé les pensions complémentaire et de base. De plus, ils doivent avoir une carrière complète.