in ,

Retraites : Voici comment vous pouvez partir avant 62 ans pour profiter de votre vie

Retraites : Voici comment vous pouvez partir avant 62 ans pour profiter de votre vie
© Adobestock

Retraites : Voici comment vous pouvez partir avant 62 ans pour profiter de votre vie comme bon vous semble. Décryptage.

Retraites : Voici comment vous pouvez partir avant 62 ans pour profiter de votre vie. Qui peut partir avec retraite à taux plein avant l’âge légal ? Voici des astuces qui marchent pour y parvenir.

Pour vous assurer de vos droits, manifestez-vous auprès de vos caisses de retraite bien en amont afin de vérifier que vous pouvez effectivement bénéficier d’un départ anticipé.

1. Vous avez eu une carrière longue

Si vous avez commencé à exercer avant 20 ans, vous pouvez alors partir dès 60 ans, avec le taux plein, mais sous conditions.

Il vous faut avoir totalisé au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 20ème anniversaire (4 trimestres si vous êtes né durant le dernier trimestre ou si vous avez commencé votre carrière au régime des non-salariés agricoles).

Vous devez avoir réuni un nombre minimal de trimestres cotisés, tous régimes confondus. Ceci varie en fonction de votre année de naissance (ex : 168 trimestres si vous êtes né entre 1961 à 1963).

Si vous prenez votre retraite pour carrière longue une fois toutes ces conditions remplies, vous subirez la minoration Agirc-Arrco de 10% durant 3 ans. Pour l’éviter, travaillez encore une année de plus (partir à 61 ans au lieu de 60).

2. Vous avez travaillé suffisamment longtemps avec un handicap

Vous pouvez alors partir dès 55 ans avec le taux plein si vous avez travaillé plusieurs années avec votre handicap. Mais vous devez dans ce cas, justifier :

  • d’un taux d’incapacité de 50% au moins pendant toutes les durées d’assurance exigées.
  • D’un certain nombre de trimestres, tous régimes confondus
  • D’un certain nombre de trimestres cotisés, tous régimes confondus.

N.B : le taux de handicap doit être justifié au cours de tous ces trimestres.

3. Vous êtes atteint d’une incapacité permanente

En cas d’incapacité permanente secondaire à une maladie professionnelle ou un accident du travail, il est aussi possible de prendre votre retraite dès 60 ans avec le taux plein.

  • Il vous faut dans ce cas, justifier d’un taux d’incapacité de 20 % au moins
  • Si votre taux d’incapacité est compris entre 10 et 20 %, il vous faut avoir été exposés au moins 17 ans à des facteurs de risques professionnels (travail de nuit, bruit…), tous régimes de base confondus. Parfois l’avis de la commission spécifique est nécessaire.

4. Vous jouissiez de l’allocation des travailleurs de l’amiante

Les personnes ayant bénéficié de l’allocation des travailleurs de l’amiante peuvent aussi partir dès 60 ans à taux plein, à condition de totaliser tous les trimestres requis pour un départ à l’âge légal de 62 ans. Sinon, elles doivent décaler leur départ jusqu’au jour où elles atteignent ce chiffre.

5. Vous utilisez des points de votre compte professionnel de prévention

Si vous avez été exposé à un ou plusieurs facteurs de risques, vous êtes crédité de points, comme on peut lire sur le site Notre Temps, dans la limite de 100, dont 80 peuvent être transformés en trimestres.

Ce qui vaut 8 trimestres. De quoi permettre à une personne de partir à 60 ans au lieu de 62, avec le taux plein ou pas, en fonction du nombre de trimestres totalisé.