in

Retraites : cette aide de 200 euros qu’1 personne sur 2 oublie de réclamer

Retraites : cette aide de 200 euros qu1 personne sur 2 oublie de réclamer
© iStock

Retraites : cette aide de 200 euros qu’1 personne sur 2 oublie de réclamer. On vous en dit plus dans nos prochaines lignes.

Retraites : cette aide de 200 euros qu’1 personne sur 2 oublie de réclamer, selon un récent rapport de la Drees (direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques) publié le mois de mai 2022.

Voici cette aide de 200€ qu’1 retraité/2 ne réclame pas.

Il s’agit de l’Aspa, l’allocation de solidarité aux personnes âgées. 50% des bénéficiaires ne la touchent pas bien qu’ils sont éligibles parce qu’ils ne pensent pas à la demander. Ce qui est l’équivalent de plus de 300 000 personnes en France.

L‘allocation de solidarité aux personnes âgées constitue, avec l’allocation supplémentaire vieillesse, ce qui est appelé le « minimum vieillesse ».

Mais comme indiqué par la Drees, le versement de l’Aspa n’est pas automatique. De ce fait, une démarche est nécessaire pour en faire une demande, si vous êtes éligible.

« 321 200 personnes se situent sous le plafond de ressources pour une personne seule (et sont donc éligibles selon les données fiscales) mais n’ont pas recours au minimum vieillesse, soit un taux de non-recours estimé à 50 %« , rapporte la Drees, qui s’appuie sur des données recueillies entre 2012 à 2016.

« Le taux de non-recours est d’autant plus faible que le montant attendu est élevé », indique l’administration. « Les non-recourants bénéficieraient, s’ils en faisaient la demande, de 205 euros mensuels en moyenne, tandis que les recourants bénéficient de 337 euros en moyenne ».

Voici ce qui explique ce fort taux de non-réclamation de cette aide

Ce fort taux de non-réclamation avancent deux explications. La première liée à l’ignorance du dispositif, le second est la récupération sur succession.

L’argent touché par le retraité peut en effet être récupéré sur la succession au décès de l’allocataire, « si l’actif net de la succession est supérieur à 39 000 euros ».

« Les sommes récupérées ne doivent pas dépasser 6 226,27€ par année de versement de la prestation pour une personne seule et 8 152,24€ pour un couple bénéficiaire ».

L’allocation en question est soumise à des conditions d’âge et de revenus. Il faut avoir plus de 65 ans pour pouvoir faire la demande et ne pas avoir des ressources supérieures à 916,78 € par mois (1 423,31 € pour un couple).

Une personne percevant une retraite progressive ne peut en effet pas prétendre à l’Aspa. Si vous faites partie des retraités éligibles, faites une demande auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), en remplissant le formulaire disponible via le site du service public.