in

Retraite : votre pension pourrait réduire en mars 2022. Le saviez-vous ?

Retraite : votre pension pourrait réduire en mars 2022. Le saviez-vous ?
© Les Echos

Retraite : votre pension pourrait réduire en mars 2022. Le saviez-vous ? On vous donne plus de détails dans nos prochaines lignes.

Retraite : votre pension pourrait réduire en mars 2022. Le saviez-vous ? Ceci est relié à la régularisation du nouveau taux de CSG sur les retraites complémentaires.

« La caisse de retraite n’a pas pu comptabiliser le nouveau taux de CSG applicable au 1er janvier ».

Sur les plus de 13 millions de pensionnés qui touchent mensuellement une retraite complémentaire Agirc-Arrco, beaucoup risquent de perdre du pouvoir d’achat, ce 1er mars prochain.

Une régularisation sur les retraites complémentaires aura bientôt lieu. Tous ceux qui ont vu leur taux de CSG augmenter en 2022, vont devoir subir une baisse du montant de leur retraite, en rapport à celui versé habituellement, comme indiqué dans Le Particulier.

Sur la pension de l’Agirc-Arrco, rappelons que les taux de cotisations varient selon le revenu fiscal de référence (RFR) ainsi que du nombre de parts de quotient familial.

Pour des raisons pratiques, « la caisse de retraite n’a pas pu comptabiliser le nouveau taux de CSG applicable au 1er janvier ».

Il ne sera effectif que sur la pension du mois de mars « qui sera, de surcroît, diminuée des régularisations rétroactives de janvier et février 2022« , précise le magazine d’actualité juridique, patrimoniale et pratique.

Pour connaître votre taux de CSG pour 2022, référez-vous au RFR de 2020, figurant sur votre avis d’imposition 2021.

En fonction de votre situation fiscale, votre CSG aurait pu bondir cette année. Il faut savoir que la pension de retraite complémentaire de ce mois de mars sera inférieure à celle versée d’ordinaire.

Contrairement à ceux pour qui le taux de CSG a diminué. En plus d’une régularisation au mois de février, leur pension du mois de mars sera beaucoup plus élevée.

« Le taux de la CSG prélevé sur les pensions est fixé en fonction du revenu fiscal de référence (mentionné sur la première page de la feuille d’imposition), croisé avec le nombre de parts du foyer », comme le site du Service public.

« Le passage d’un taux à l’autre de la CSG ne s’applique que si les revenus ont dépassé deux années de suite un seuil de franchissement », est-il indiqué sur le site du Service public. Ainsi, si c’est la première fois qu’il est plus élevé, votre taux de CSG n’évolue pas en 2022.

Exonération du CSG à taux zéro 

Vous êtes exonéré de CSG si le RFR 2020 de votre foyer ne dépasse pas :

-11 431 € pour une part

-14 483 € pour 1,5 part

-17 535 € pour 2 parts

-20 587 € pour 2,5 parts

-23 639 € pour 3 parts

Demi-part supplémentaire : 3 052 €

Quart de part supplémentaire : 1 526 €

Votre taux de CSG est réduit de 3,8% lorsque votre RFR 2020 se situe entre :

11 431 € et 14 944 € pour une part

-14 484 € et 18 934 € pour 1,5 part

-17 536 € et 22 924 € pour 2 parts

-20 588 € et 26 914 € pour 2,5 parts

-23 640 € et 30 904 € pour 3 parts

Quart de part supplémentaire : 1 526 €

Demi-part supplémentaire : 3 052 €

Votre taux de CSG est médian si votre RFR 2020 se situe entre :

-14 945 € et 23 193 € pour une part

-18 935 € et 29 384 € pour 1,5 part

-22 925 € et 35 575 € pour 2 parts

-26 915 € et 41 766 € pour 2,5 parts

-30 905 € et 47 957 € pour 3 parts

Quart de part supplémentaire : 1 998 €

Demi-part supplémentaire : 3 990 €

CSG à taux normal de 8,3% lorsque votre RFR 2020 dépasse :

23 193 € pour une part

– 29 384 € pour 1,5 part

– 35 575 € pour 2 parts

– 41 766 € pour 2,5 parts

– 47 957 € pour 3 parts

Quart de part supplémentaire : 3 096 €

Demi-part supplémentaire : 6 191 €