Retraite : voici comment bénéficier du taux plein 

Retraite : voici comment bénéficier du taux plein 
© Adobestock

En termes de retraite : voici comment bénéficier du taux plein. On vous fait le point sur toutes les situations permettant d’y parvenir.

publicité

« Liquider sa retraite à taux plein, c’est nécessaire pour percevoir une pension sans décote« , peut-on lire dans les colonnes de Notre Temps. Retraite : voici comment bénéficier du taux plein.

Trimestres requis pour avoir le taux plein 

C’est en gros « le taux maximal qui sera appliqué pour calculer votre retraite, soit 50% de votre salaire annuel moyen sur vos 25 meilleures années (75 % du traitement indiciaire perçu pendant les 6 derniers mois dans la fonction publique) ».

publicité

Vous pouvez bénéficier de la retraite à taux plein si vous totalisez le nombre de trimestres requis pour votre génération. Attention, vous devez aussi atteindre l’âge légal de 62 ans.

 

publicité

Date de naissance

Durée d’assurance ouvrant droit au taux plein

publicité

Âge du taux plein

1955

166 trimestres

67 ans

1956

166 trimestres

67 ans

1957

166 trimestres

67 ans

1958, 1959, 1960

167 trimestres

67 ans

1961, 1962, 1963

168 trimestres

67 ans

1964, 1965, 1966

169 trimestres

67 ans

1967, 1968, 1969

170 trimestres

67 ans

1970, 1971, 1972

171 trimestres

67 ans

1973 et après

172 trimestres

67 ans

Un outil sur le site de l’Assurance retraite permet de savoir si vous avez le nombre de trimestres nécessaire pour bénéficier du taux plein.

Si vous avez enregistré vos enfants, les trimestres auxquels ils vous donnent droit sont également comptabilisés.

Consulter le relevé individuel de situation (RIS), qui vous est envoyé tous les 5 ans, consultable via le site de vos caisses de retraite ou sur le site commun à toutes les caisses, info-retraite.fr.

Retraite à taux plein : ces situations qui vous permettent d’en profiter.

Si vous avez atteint l’âge de 67 ans, vous avez droit au taux plein automatiquement. C’est l’âge du taux plein automatique.

Le taux plein de 50% s’appliquera quant à lui à vos 25 meilleures années (ou moins si vous n’avez pas travaillé aussi longtemps) même sans le nombre de trimestres requis.

Mais il faut savoir que votre retraite ne sera pas forcément complète pour autant parce qu’elle sera proratisée au nombre de trimestres engrangés par rapport au nombre de trimestres requis.

  • Vous êtes bénéficiaire d’une pension d’invalidité, ou d’une allocation adulte handicapé.
  • Vous avez une carte d’invalidité avec incapacité permanente de 80 %...
  • Vous pouvez demander votre retraite pour inaptitude au travail. Dans ce cas-là, vous devez passer par le médecin-conseil de votre caisse de retraite.

 

 

publicité
Back to Top