in

Retraite : ces 3 subtilités peuvent supprimer votre pension de réversion !

Retraite : ces 3 subtilités peuvent supprimer votre pension de réversion !
© JDN

Le saviez-vous ? Retraite : ces 3 subtilités peuvent supprimer votre pension de réversion ! On vous en dit plus à travers notre article !

Selon les dernières statistiques de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, 4,4 millions de Français, dont notamment des femmes, touchent une pension de réversion après la disparition de leur conjoint ou ex-conjoint. Retraite : ces 3 subtilités peuvent supprimer votre pension de réversion !

La retraite moyenne des femmes est inférieure de 40 % à celle des hommes.

La retraite moyenne des femmes est inférieure de 40 % à celle des hommes.

Tandis que les hommes touchent 1.924 euros par mois, la gent féminine elle, ne perçoivent que 1.145 euros, selon l’édition 2021 du panorama de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques sur « les retraités et les retraites ».

Les femmes vivant en moyenne 6 ans de plus que les hommes, nombreuses d’entre elles, accuseraient une forte chute de leur niveau de vie sans qu’il n’y ait système de compensation au décès de leur conjoint.

Le système de compensation dit de droit dérivé prend en France, la forme d’une pension de réversion versée au survivant.

4,4 millions en étaient bénéficiaires en 2019, d’après les derniers chiffres publics de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques. Pour 1 bénéficiaire sur 4, ce versement représente leur seule pension de retraite.

Ces raisons qui pourront vous pousser à perdre votre pension de réversion.

« Certaines situations (revenus du couple, remariage) peuvent vous conduire à la perdre », prévient-on.

La première question qui se pose : votre situation de famille a-t-elle changé ? Vos revenus ont-ils augmenté ? Puisque vivre en couple laisse entendre que les revenus de votre ménage ont augmenté.

La pension de réversion dépend des ressources du conjoint survivant dans le régime général des salariés et les régimes alignés.

Les revenus du ménage devraient ainsi être inférieurs à 21 985,6 € bruts par an (1 832,13 € par mois) et 35176,96 € bruts par an pour ceux ou celles qui sont en couple (conjoint, partenaire de PACS, concubin).

Si donc, les revenus de votre foyer dépassent ces plafonds, votre pension de réversion de base peut être réduite ou supprimée. Deux conditions régissent cette règle :
  • si votre conjoint était agent de la fonction publique ou avocat, pour sa retraite de base ou complémentaire ;
  • pour les retraites complémentaires des autres régimes (excepté celui des indépendants).
Vous devez informer toutes les caisses concernées d’un changement dans votre situation personnelle pour éviter la réclamation des montants qui vous ont été alloués par erreur.