in

Rentrée scolaire 2022 : cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber !

Rentrée scolaire 2022 : cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber !
© Pexels

Rentrée scolaire 2022 : cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber ! L’équipe rédactionnelle d’Il est encore temps vous en dit plus.

Rentrée scolaire 2022 : cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber ! Cette prochaine rentrée s’annonce en effet plus compliquée que prévu bien que les vacances n’ont pas encore débuté.

Rentrée scolaire 2022 : une forte hausse du prix des cahiers bientôt !

Attendez-vous à subir une forte hausse du prix des cahiers en septembre. Mais pas que ! Bien d’autres fournitures scolaires et accessoires de bureaux vont également en pâtir, à cause notamment de la guerre en Ukraine.

En quelques mois, le prix du carton a augmenté de 180%, le papier de 70%”, révèle BFMTV. Pour faire face, les entreprises de papeterie sont obligées d’augmenter leurs prix dans les prochaines semaines.

Les prix des cahiers devraient considérablement s’élever et ceci dès la rentrée 2022.

Oxford, la marque N°1 sur la vente de cahiers scolaire a récemment annoncé une augmentation de ses prix qui vont aller de l’ordre de 20 à 25 % dans les rayons des grandes surfaces.

Cette hausse des prix ne bénéficiera point les distributeurs ni les fabricants puisqu’elle ne suffit même pas à compenser le coût des matières premières.

En vue de faire face à cette inflation, une revalorisation de l’Allocation de rentrée scolaire est aujourd’hui réclamée. L’ARS est actuellement entre 376 et 411€.

A partir de quand peut-on envisager une baisse de prix ?

Il est prévu que le prix des produits de base ne connaîtra une possible baisse, pas avant 2024.

Certains rapports prévoient une élévation du montant de l’énergie de 50 % au cours de l’année. Avant une éventuelle diminution les deux années suivantes, un chèque énergie est prévu.

Pour les produits de base, la banque mondiale estime que les prix vont devoir rester supérieurs à la moyenne des cinq dernières années, au cours des deux prochaines années.

Pis encore, la situation pourrait bien s’envenimer en cas de nouvelles péripéties dans la guerre dévastatrice en Ukraine.

Un niveau record a été atteint pour ce qui est du cours du blé avec une hausse prévue de plus de 40 %. Ce qui impacte considérablement sur le prix de la farine.