in ,

Rénovation énergétique : des aides, mais également des arnaques, planent sur le sujet

renovation-energetique-des-aides-mais-egalement-des-arnaques-planent-sur-le-sujet

Le sujet de l’énergie préoccupe les Français depuis plusieurs mois maintenant. Ainsi, le “Grand rendez-vous de l’immobilier” offre une émission spécialement conçue pour les aides à la rénovation énergétique des logements. On y évoquera également les arnaques qui planent sur le sujet avec Martin Lagane, porte-parole de l’Agence nationale de l’Habitat.

Rénovation énergétique : des aides, mais aussi des arnaques autour de la question

L’émission a ainsi consacré un entretien au porte-parole de l’ANAH pour évoquer les aides concernant la rénovation énergétique. Ainsi, il a tout d’abord parlé de l’aide déployé par l’État en 2020, MaPrimeRénov’. Il s’agit d’une prime profitant aux propriétaires de résidences principales, bailleurs et copropriétaires. Ainsi, l’aide passera à 2,6 milliards d’euros l’an prochain. Soit une hausse de 200 millions. Encore mieux, cette aide va davantage profiter aux foyers les plus démunis. Il a aussi répondu aux critiques du Défenseur des droits en disant avoir fixé les défaillances de la mesure. Il s’agissait de problèmes liés à des retards de paiement.

Ensuite, il a également évoqué les arnaques qui planent autour du secteur de la rénovation énergétique. Il parle entre autres des démarchages téléphoniques et des porte-à-porte. Ainsi, il a affirmé qu’on ne peut faire de demande de subvention qu’auprès de deux endroits. Il fait allusion au site France Renov’ et les 500 guichets physiques dans toute la France. Aussi, il y aura un accompagnement des propriétaires désireux de faire une rénovation dès 2023. Cela a pour but d’éloigner les risques d’arnaques par rapport aux travaux.

Une chronique juridique de l’Anil et d’autres rubriques

À côté de cela, on a aussi le décryptage juridique de l’Anil fourni chaque mois par Roselyne Conan. Elle officie en tant que DG de l’Agence nationale pour l’information sur le logement. Pour ce mois de décembre, elle a choisi d’évoquer les nouvelles incitations fiscales en faveur des bailleurs. Il s’agit ici de ceux qui veulent faire des travaux de rénovation énergétique. On a également d’autres rubriques comme le rendez-vous “Orpi territoires. » Et pour ce mois-ci, on se dirige dans le Val-de-Marne et y faire un constat du marché immobilier.

Il y a également la rubrique « ça vous concerne » avec des experts comme des notaires, avocats et agents. Ils répondent ainsi aux questions du public. Par exemple, la notaire de Paris, Nathalie Couzigou-Suhas, évoquera la possibilité pour l’un des époux de bloquer la vente d’un logement. Et cela même sous un régime de séparation de biens. Aussi, l’avocat parisien Xavier Demeuzoy parle de la location de résidence principale sur Airbnb au-delà de 120 jours par an. Et enfin, la fondatrice d’Homelyoo, Julie Louis, évoquera la possibilité de négocier les frais de notaires.