in

Réforme des retraites : seriez-vous gagnant ou perdant dans l’histoire ?

Réforme des retraites : seriez-vous gagnant ou perdant dans lhistoire ?
Réforme des retraites : seriez-vous gagnant ou perdant dans l'histoire ? -© iStock

Une mobilisation massive a commencé ce jeudi 19 janvier en réponse à la réforme de retraites présentée quelques jours plus tôt par la cheffe de l’exécutif et dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er septembre 2023.

Comment la réforme des retraites peut-elle impacter votre situation : seriez-vous gagnant ou perdant dans l’histoire ? Zoom sur la question avec l’équipe rédactionnelle d‘Il Est Encore Temps.

Le point sur la réforme des retraites.

Notez toutefois que ce projet de loi présenté par Élisabeth Borne n’est pas encore définitif. Il fait encore l’objet de négociations. De nouvelles modifications peuvent encore avoir lieu. Rien n’est figé… La situation peut à tout moment changer.

Ce jeudi 19 janvier dernier, raconte Le Monde, « de Calais à Nice, des manifestants ont arpenté le pavé dans la matinée, avant que le cortège parisien s’élance dans l’après-midi pour montrer le mécontentement social face au recul de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans ».

Et pourtant, a d’ores et déjà indiqué le gouvernement, ce décalage progressif de l’âge légal de départ à la retraite, contribuera à combler le déficit de 13,5 milliards d’euros et gagner de l’argent supplémentaire.

Ce sont donc 4,2 milliards d’euros qui seront disponibles pour le gouvernement afin de financer plus facilement les mesures d’accompagnement nécessaires.

Réforme des retraites : seriez-vous gagnant ou perdant dans toute l’histoire ?

Les futurs retraités concernés par les deux années supplémentaires verront leur retraite automatiquement plus élevée. Ils cumuleront tout de même deux années de cotisation en plus.

Sont concernés tous les régimes à points, dont les retraites complémentaires de l’Agirc-Arrco.

Concernant les retraités au chômage en fin de carrière, vous pourrez toujours « valider des points auprès de l’Agirc-Arrco, tout en cumulant des trimestres au régime général ». L’exécutif doit quant à lui, trancher sur le fait de maintenir les droits au chômage jusqu’à l’âge du taux plein.

Les retraités bénéficiaires du minimum contributif vont également ressortir gagnants puisque votre pension pourra être cumulée avec les aides permettant ainsi d’augmenter le montant d’une faible retraite.

Les retraités possédant une carrière complète verront le montant de leur retraite augmenté pour qu’elle soit indexée sur le montant du Smic net. Il sera porté à 85% de son total, soit 1150€ brut à ce jour.

Les retraités recevant l’Allocation de solidarité aux personnes âgées pourront eux aussi, conserver cette aide, tout en jouissant d’une revalorisation de leur pension.