in

Réforme des retraites : Pension, âge de départ, pénibilité… quelles mesures ?

reforme-des-retraites-pension-age-de-depart-penibilite-quelles-mesures

Après le premier cycle de concertations, il faut faire le point sur les huit décisions principales adoptées. Et l’attention se porte surtout sur le sujet de la réforme des retraites.

Le bilan pour le premier cycle de concertations

À l’issue du premier cycle de concertations, un sujet en particulier préoccupe la population. Il s’agit de la réforme des retraites, qui ne ravit pas tout le monde. En effet, le président de la république envisage de repousser l’âge de départ à la retraite à 65 ans. De ce fait, la concertation a eu pour objectif de calmer la tension face aux partenaires.

Toutefois, ils ont fixé la date du projet final pour le mois de mars 2023. On assistera ainsi à une mise au point et mise en application du projet de loi à cette date. Seulement, le premier cycle de concertations n’a pas donné l’effet souhaité, surtout au sujet de l’emploi des seniors.

En effet, les syndicats ont manifesté leur mécontentement à ce sujet. Comme le dit Yvan Ricordeau à la CFDT auprès du Parisien : « Cela ne prédestine rien. Il n’y a aucune indication qui pourrait nous mettre sur la piste de ce que le gouvernement est prêt à lâcher. » Pour sa part, la SG adjoint de l’UNSA Dominique Corona a affirmé :

« Il n’y a rien pour le moment, le gouvernement ne se dévoile pas. »

Dans tous les cas, le bilan du premier cycle de concertations a vu le jour. Et en dépit des critiques, le bilan fait part des gros “accords” mais également des “désaccords.” La future réforme des retraites va donc reposer sur ces différends même si les concertations vont sûrement se poursuivre.

Les huit décisions prises avec la réforme des retraites

La première décision concerne la mise à la retraite par l’employeur. Le ministre du Travail a proposé la chose suivante. Il souhaite qu’une entreprise puisse mettre un salarié à la retraite avant ses 67 ans au lieu de 70 ans.

Aussi, ils ont pris une décision au sujet de la pénibilité du travail en évoquant un possible compromis. On parle aussi d’élargir le C2P selon BFMTV.

Aussi, il y a eu une prise de décision sur l’emploi des seniors. Il y a eu des propositions d’exonération de cotisations pour les entreprises embauchant des + de 55 ans. Il y a également eu des propositions d’établir des dispositifs d’aide à leur embauche.

Aussi, il y a eu un accord trouvé au sujet de la formation des seniors. Il y aura donc une meilleure orientation des + de 55 ans vers le conseil en évolution professionnelle. Aussi, il y aura une adaptation des plans de développement des compétences des entreprises à leurs employés seniors.

Aussi, le cumul emploi-retraite pourrait donner de nouveaux droits d’après le bilan du ministère du Travail. Toutefois, cette mesure « suscite une large adhésion. »

Ensuite, le dispositif de l’index senior apparaîtra dans la nouvelle réforme des retraites. Cette réforme comportera aussi l’utilisation fréquente du dispositif de la retraite progressive. La réforme va aussi permettre un départ à la retraite plus tôt en ayant cumulé des trimestres avant 20 ans. Le dispositif concernant les longues carrières va alors évoluer.