in ,

Réforme des retraites : les Français qui ne seront pas concernés par le recul de l’âge de départ

reforme-des-retraites-les-francais-qui-ne-seront-pas-concernes-par-le-recul-de-lage-de-depart

Le président Emmanuel Macron veut repousser l’âge légal de la retraite à 65 ans avec sa réforme des retraites. Tous les Français seront-ils concernés ? Découvrons la réponse dans cet article !

Que se passe-t-il si l’on part à la retraite à 62 ans ?

62 ans, 64 ans, 65 ans… À quel âge prendrez-vous votre retraite ? Maintenant, à 62 ans, vous pouvez prendre votre retraite n’importe quel premier jour du mois de votre choix. Par exemple, si vous souhaitez partir juste après votre anniversaire, vous pourrez le faire le premier jour du mois suivant celui auquel vous avez soufflé vos bougies. Deux scénarios se présentent alors :

  • Si vous n’avez pas droit au taux maximal après avoir atteint cet âge, vous pourrez continuer de travailler jusqu’à 67 ans ou prendre votre retraite avec une pension réduite.
  • Si vous avez droit au taux maximal, vous pourrez partir avec une pension à taux plein ou continuer à travailler et percevoir une surcote du montant de votre pension.

Qu’en est-il des longues carrières ?

Le gouvernement dévoile ses cartes sans rien dire de superflu. En particulier, le ministre du Travail Olivier Dussopt, chargé de la réforme des retraites, s’est étendu sur la retraite minimum et l’allongement de l’âge de départ dans un entretien avec les Échos. « Quand on décale l’âge d’ouverture des droits, il est logique que les paliers soient décalés d’autant », explique-t-il.

Les travailleurs aux longues carrières peuvent être concernés par cette évolution, que le gouvernement pense logique. Sachez que l’on parle des Français qui avaient entamé la vie active avant leurs 20 ans et qui, jusque-là, pouvaient prendre leur retraite anticipée à 60 ans. Devront-ils travailler jusqu’à 62 ans, voire 63 ans, lorsque la réforme entrera en vigueur ? Le gouvernement n’a pas encore décidé. En revanche, il semble qu’il a déjà dispensé certains Français de cet âge de départ repoussé.

Réforme des retraites : les travailleurs handicapés non touchés ?

Comme expliqué sur le site du Service public, dans le cadre de période d’assurance retraite, les travailleurs handicapés peuvent prendre une retraite anticipée. C’est-à-dire, au plus tôt, à partir de 55 ans.

  • Avoir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite tous régimes confondus ;
  • Justifier d’une condition de handicap pendant ces périodes

Olivier Dussopt a souligné aux Échos que l’État ne voulait pas « décaler l’âge de suppression de la décote qui est à 67 ans » ni « modifier les bornes d’âge qui permettent un départ à la retraite à taux plein pour les assurés invalides ou inaptes à 62 ans et pour les travailleurs handicapés à 55 ans ». De quoi faire le bonheur des centaines de milliers de Français.  D’ailleurs, l’application du nouvel âge de départ concernera ces derniers.