Réforme des retraites : le RSA permet-il d’avoir une pension de retraite ?

Réforme des retraites : le RSA permet-il davoir une pension de retraite ?
Réforme des retraites : le RSA permet-il d’avoir une pension de retraite ?- © Getty images/iStock

Les indemnités chômage permettent d’avoir des trimestres pour la retraite. Quid du RSA ?

publicité

Pour rappel, le revenu de solidarité active garantit aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu variant en fonction de la composition du foyer. Si le chômage est désormais comptabilisé, le RSA permet-il lui aussi d’avoir une pension de retraite avec la réforme de retraites ?

Réforme des retraites : le RSA permet-il d’avoir une pension de retraite

Généralement, cette aide de la CAF ou de la MSA est attribuée à une personne épuisant ses droits au chômage. Il n’est en effet pas considéré comme un revenu professionnel.

publicité

N’étant pas soumis à des cotisations, le RSA n’ouvre ainsi aucun droit à la retraite, à moins que vous percevez de faibles revenus en complément.

Les montants perçus au titre du RSA ne sont donc pas intégrés dans le calcul du montant de votre pension.

publicité

Les périodes durant lesquelles vous touchez cette aide ne seront elles aussi, pas prises en compte dans le décompte de vos trimestres pour prendre votre retraite.

Le RSA peut-il être cumulé avec votre retraite ?

En revanche, il peut être cumulé avec votre pension étant donné qu’il n’y a pas d’âge limite pour percevoir le RSA. Mais ce n’est pas une si bonne idée.

publicité

Pour espérer un cumul partiel du RSA et de votre retraite, le montant de votre pension devrait être très bas. Si le montant de votre retraite est faible, ça ne vaut pas grand-chose.

Vous ferez donc mieux de vous tourner vers l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou l’exminimum vieillesse, dont les montants sont supérieurs.

L’Aspa est une prestation mensuelle ouverte aux retraités ayant de faibles ressources et résidant en France. Vous pouvez commencer à en profiter à partir de vos 65 ans. Les montants à taux plein sont de 953,45€ par mois pour une personne seule et de 1.480,24€par mois pour un couple.

Une personne seule et sans enfant à charge ne peut prétendre que 565,34€ au titre du RSA contre 848,01€ pour un couple sans enfant à charge. La différence se voit au premier coup d’œil !

publicité