in

Réforme des retraites : 50 000 travailleurs vont devoir reporter leur départ à la retraite

Réforme des retraites : 50 000 travailleurs vont devoir reporter leur départ à la retraite
Réforme des retraites : 50 000 travailleurs vont devoir reporter leur départ à la retraite ! -© Shutterstock

Un changement brusque des règles du jeu touchant à la fois à l’âge légal de départ ainsi qu’à la durée de cotisation.

Un futur retraité sur quinze va devoir décaler son départ. Cela n’est pas sans conséquence pour les principaux intéressés. Ils sont nombreux à être bouleversés par cette situation. 50 000 travailleurs vont devoir essuyer les plâtres de la réforme des retraites et reporter leur départ à la retraite si jamais c’est voté ! Reporter la date peut aussi avoir des conséquences pour les entreprises, notamment sur le reste du service et sur les embauches.

« Je trouve ça injuste(…) En l’espace d’un an, on en prend pour 6 mois de plus » !

« J’ai tous mes trimestres depuis mes 58 ans, mais je n’ai pas droit au dispositif carrière longue. Avant mes 20 ans, témoigne Mme Anne née en août 1962, auprès de Ouest France, j’ai travaillé comme pionne dans un collège ».

« Étant à temps partiel, je n’avais pu valider que trois trimestres contre les cinq exigés. Tout ce que je fais aujourd’hui, ce sont des trimestres en plus. Je trouve ça injuste, surtout dans une période de transition. D’un seul coup, le gouvernement réforme et tout s’accélère pour que ce soit fini en 2027″, regrette-t-elle.

« En l’espace d’un an, on en prend pour six mois de plus. Sauf que nous, nous avions déjà préparé notre sortie. »

Ce changement de calendrier, « Ça m’enquiquine », affirme poliment Anne qui a commencé à se lancer dans la vie associative depuis plusieurs années, en vue de promouvoir la mobilité internationale auprès des jeunes.

« Je suis déjà lancée dans le projet d’après. Je ne peux pas le ralentir. 6 mois de plus, c’est vache. Il s’en passe des choses en 6 mois », s’offusquait-elle.

Réforme des retraites : 50 000 travailleurs vont devoir reporter leur départ à la retraite !

« Le relèvement de trois mois de l’âge légal« , censé partir à 62 ans et 3 mois au 1er septembre prochain, « pourrait selon l’avis du Haut conseil des finances publiques (HCFP) conduire 50.000 personnes à décaler leur départ ».

Le « caractère incomplet » du texte de projet de loi qui lui a été transmis ne lui permet pas jusque-là, « d’évaluer l’incidence à moyen terme » de cette réforme, qui portera l’âge légal à 64 ans en 2030.

Le « maintien dans l’emploi » de ces actifs générera selon l’organisme indépendant placé auprès de la Cour des comptes, « des recettes supplémentaires », non chiffrées.

Recettes toutefois insuffisantes pour compenser la revalorisation des petites pensions, « dont le coût (…) a été provisionné à 400 millions ».

« La réforme des retraites aura un impact très faible sur les finances publiques en 2023″, poursuit le HCFP.