in ,

Rappel d’escalopes de poulet à cause des salmonelles 

Rappel descalopes de poulet à cause des salmonelles 
© Shutterstock

Rappel d’escalopes de poulet à cause des salmonelles. On vous détaille tout dans les prochaines lignes de notre article.

Avis aux consommateurs. Si vous avez tout récemment acheté des escalopes de poulet, faites preuve de prudence. La liste des produits rappelés vient tout juste de s’allonger. Rappel d’escalopes de poulet à cause des salmonelles.

De la volaille vendue au stand boucherie de Auchan de Strasbourg récemment rappelé.

Selon RappelConso, de la volaille vendue au stand boucherie de Auchan de Strasbourg entre la période du 11 au 16 avril 2022 fait aujourd’hui l’objet de rappel produit.

Toutes personnes ayant acheté cette viande sont invitées à ne plus la consommer ni à l’utiliser dans la préparation de recettes.

Le site gouvernemental des alertes des produits dangereux incite chaque personne à rapporter le produit concerné au point de vente avant le mercredi 1er juin 2022 pour pouvoir obtenir un remboursement.

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter le service consommateur en composant le numéro : 0388222282.

Des cuisses de poulet vendues à l’Intermarché de Saint-Dié-des-Vosges sont également rappelées.

Le mardi 17 mai 2022, un autre lot de poulet avait déjà été rappelé pour suspicion d’une éventuelle contamination aux salmonelles. Il s’agissait de cuisses de poulet commercialisées à l’Intermarché de Saint-Dié-des-Vosges, là aussi dans le Grand Est.

Les personnes ayant acheté ce lot peuvent obtenir un échange si elles se rendent au point de vente d’ici le mardi 31 mai 2022. Pour d’éventuelles questions de votre part, contactez le 0384670741.

Que faire si vous avez déjà consommé l’un des produits évoqués ? Quels symptômes faudraient-ils surveiller ?

Selon toujours RappelConso, les infections alimentaires causées par les salmonelles induisent généralement les mêmes symptômes.

Ils apparaissent entre 6 à 72 heures après la consommation du produit incriminé, à savoir de la fièvre, des maux de tête, de la diarrhée ou encore des vomissements.

« Ces symptômes peuvent être plus prononcés chez les jeunes enfants, les femmes enceintes, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées », précise rappel.conso.gouv.

Si donc, vous présentez l’un de ces signes, consultez immédiatement un médecin sans atteindre en lui signalant la consommation.