in

Prix de l’essence : vers une nouvelle ristourne possible chez TotalEnergies ?

prix-de-lessence-vers-une-nouvelle-ristourne-possible-chez-totalenergies

L’inflation du moment conjugué avec la pénurie de l’énergie fait des ravages dans toute la France. Toutefois, il y a un peu d’espoir avec cette bonne nouvelle à propos du prix de l’essence. En effet, TotalEnergies se montre prêt à reformuler une nouvelle ristourne pour les Français.

Prix de l’essence : TotalEnergies ne ferme pas la porte à une nouvelle aide

Le prix de l’essence fait partie des casse-tête en cette période de fin d’année, surtout suite à l’inflation en 2022. Actuellement, les Français ont encore l’occasion de bénéficier d’une ristourne jusqu’à la toute fin de l’année à la pompe. Initialement estimé à 30 centimes, cette ristourne s’élève actuellement qu’à 10 centimes par litre d’essence.

Seulement comme celle de TotalEnergies, cette offre pourrait bien disparaître avant l’arrivée de 2023. Cependant, Patrick Pouyanné, le PDG de la firme, déclare que TotalEnergies n’abandonne pas l’idée de proposer une nouvelle aide.

Ainsi, il en a fait l’affirmation sur le plateau de LCI le jeudi 17 novembre dernier. Il a alors déclaré : « Je comprends que le gouvernement imagine un nouveau régime ciblé pour les personnes qui ont le plus besoin de leurs voitures. »

Dans tous les cas, la venue d’un nouveau coup de pousse à la pompe en 2023 reste encore floue. Et ce, même si l’État déclare se pencher sur une aide ambitionnant à appuyer les travailleurs en 2023.

TotalEnergies : « On verra en fonction de ce que l’État souhaite faire »

En effet, TotalEnergies a également offert une ristourne à ses clients en parallèle avec l’aide de l’État. Et le 15 novembre dernier, la ristourne offerte par la firme a diminué de moitié. En effet, elle a baissé de 20 centimes à 10 centimes par litre de carburant. De plus, cette aide devrait normalement s’arrêter fin décembre.

Ainsi, Patrick Pouyanné a déclaré sur le sujet : »On avait commencé en février l’an dernier. On verra ce que l’on fait en fonction de ce que l’État souhaite faire, si l’on doit accompagner ces Français là. » Toutefois, il déclare qu’on aura plus de précision sur la question « au printemps. »

Concernant l’aide de l’État ou l’indemnité carburant travailleurs, elle s’adresse à la moitié des foyers français. Et selon Emmanuel Macron, cette aide pourrait se présenter sous la forme d’un « remboursement sur les kilomètres. »

De son côté, on ne sait pas encore à qui s’adresse celle de TotalEnergies. Toutefois, les contraintes vont sûrement retomber sur les conducteurs du dimanche. En effet, on estime le litre du sans-plomb à plus de 2€.