Prime inflation : Comment faire pour la demander si vous ne l’avez pas encore reçue ?

prime-inflation-comment-faire-pour-la-demander-si-vous-ne-lavez-pas-encore-recue

Le versement de la prime inflation a déjà débuté depuis septembre 2022. Cependant, quelques personnes éligibles, répondant aux critères requis, ne l’ont pas encore reçue jusqu’à maintenant. Donc, que doivent-elles faire pour réclamer leur prime ?

Prime inflation 2022 : liste des personnes éligibles

De ce fait, le décret n° 2022-1234 du 14 septembre 2022 détermine les conditions d’éligibilité à cette prime. À savoir, ceux qui reçoivent l’/le/la/les :

  • Prime d’activité
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Revenu de solidarité active (RSA)
  • Revenu de solidarité outre-mer (RSO)
  • Allocation simple pour personnes âgées
  • Allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Aides au logement comme l’APL, ALF, ALS
  • Allocation équivalent retraite (AER)
  • Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)
  • Aide financière à l’insertion sociale et professionnelle (Afis)
  • Allocation spéciale pour les personnes âgées
  • Aide à la vie familiale et sociale des anciens migrants à une condition (résidence stable et pérenne en France)

À part ces cas mentionnés, les étudiants recevant une bourse sont aussi éligibles.

Que faire en cas de non-réception de la prime en étant éligible ?

Si on mentionne votre cas dans la liste ci-dessus, vous avez légalement droit à la prime inflation. En effet, les responsables peuvent dès fois se tromper.

Pour cela donc, vous devez aller directement chez l’organisme responsable du versement de vos aides. Cela dans le but de faire une réclamation. Par exemple, chez les caisses d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). Ou encore chez les Crous ou le Pôle emploi. Bien sûr, cela dépend toujours de votre cas.

Réception de la prime plusieurs fois, que faire ?

Il peut bien présenter des cas où le bénéficiaire reçoive la prime plusieurs fois. Et cela, venant de différents organismes. Cependant, cela devrait être réclamé.

Aussi, le décret n° 2022-1234 du 14 septembre 2022 prévient que « tout paiement indu de l’aide financière exceptionnelle attribuée en application du présent décret est récupéré pour le compte de l’État par l’organisme chargé du service de celle-ci. La dette correspondante peut être remise ou réduite par cet organisme dans les conditions applicables au recouvrement des indus de l’allocation au titre de laquelle le versement de l’aide exceptionnelle a été perçu.«