in

Prime exceptionnelle de rentrée : voici combien vous allez recevoir ?

Prime exceptionnelle de rentrée : voici combien vous allez recevoir ?
© Pinterest

Prime exceptionnelle de rentrée : voici combien vous allez recevoir avec ce nouveau coup de pouce financier de l’Etat.

Pour accompagner les Français dans cette période difficile, où l’inflation se rapproche de peu les 7%, le gouvernement a décidé d’accorder une aide exceptionnelle de solidarité (AES), communément connue sous l’appellation Prime exceptionnelle de rentrée : cette aide s’adresse à plus de 11 millions de foyers, découvrez combien vous allez recevoir si vous y êtes éligibles ?

Combien vont recevoir les 11 millions de foyers éligibles à la Prime exceptionnelle de rentrée ?

Sont concernés par cette aide financière exceptionnelle :

  • Les bénéficiaires des minima sociaux (soit du revenu de solidarité active, de l’allocation aux adultes handicapés, ou encore l’allocation de solidarité aux personnes âgées).
  • Les allocataires des aides au logement ( aides personnalisées au logement, allocations de logement familiales ou encore allocations de logement sociales).
  • Les bénéficiaires de la prime d’activité.
  • Les étudiants boursiers (sur critères sociaux ou bénéficiaires de l’aide spécifique annuelle)

Le montant de cette allocation exceptionnelle est estimé à 100 euros. Cette aide sera majorée de 50 € supplémentaires par enfant à charge.

Si vous y êtes éligible, vous n’avez aucune démarche à effectuer. La prime vous sera versée automatiquement par l’organisme concerné, dès mi-septembre prochain.

« C’est un gage de solidarité et de justice sociale pour les familles et pour celles et ceux qui sont fortement impactés par l’inflation »

Cette aide exceptionnelle a pour objectif de compenser les effets de l’inflation sur le pouvoir d’achat des ménages.

Comme l’a si bien souligné le ministre Jean-Christophe Combe dans une déclaration transmise à l’AFP, il s’agit d’un « gage de solidarité et de justice sociale pour les familles et pour celles et ceux qui sont fortement impactés par l’inflation », débloqué à « un moment clé comme celui de la rentrée scolaire ».

Pour informations, « les foyers ne bénéficiant pas des minima sociaux et percevant la prime d’activité […] auront droit à un versement exceptionnel et complémentaire prévu d’ici l’automne ».

Le montant de ce coup de pouce dont a fait mention le Ministère, sera précisé ultérieurement. A cela s’ajoutera aussi à la revalorisation de 4 % de la prime d’activité au 1er juillet.