in ,

Prime de Noël : certains bénéficiaires devront patienter jusqu’en janvier

prime-de-noel-certains-beneficiaires-devront-patienter-jusquen-janvier

La prime de Noël est généralement attribuée avant les fêtes. Sauf pour les nouveaux bénéficiaires du RSA de décembre. En effet, certains parmi eux ne la toucheront qu’après le 25 décembre, soit après la fête de Noël.

Prime de Noël : les nouveaux bénéficiaires du RSA devront encore patienter

Comme chaque année (depuis 1998), la prime de Noël sera attribuée à 2,3 millions de Français. Parmi eux, des bénéficiaires d’allocations de la CAF, de la MSA et de Pôle Emploi. Même si l’inflation affiche un chiffre impressionnant, le montant de cette prime restera le même. Pourquoi ? Elle n’a pas été réévaluée. D’ailleurs, on n’a plus augmenté le montant de la prime de Noël depuis 2009. Effectivement, le montant minimum de cette prestation est de 152,45 €. Quoi qu’il en soit, le coup de pouce de fin d’année, initié par le gouvernement de Lionel Jospin, reste convoité par les Français.

Le paiement devrait être effectué à compter du 15 décembre. Cependant, certains bénéficiaires devront patienter pour la percevoir. Pour raison, si quelqu’un acquiert des droits RSA, ASS ou AER en décembre 2022, « le versement de la prime de Noël aura lieu à partir du mois de janvier 2023 ». C’est ce qu’écrit la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) sur son site internet. En référence aux informations du site Merci pour l’info, pour les bénéficiaires du RSA, le versement se fera le 5 janvier 2023. Par conséquent, ils ne toucheront la prime de Noël qu’après Noël.

Critères d’éligibilité pour bénéficier de la prime de Noël avant Noël

La CAF, la MSA et Pôle Emploi verseront automatiquement la prime de Noël. Par ailleurs, cette dernière profitera aux ménages ayant reçu l’une des prestations suivantes en novembre ou décembre 2021. En revanche, l’ASS ou l’allocation de solidarité spécifique est versée aux chômeurs ayant épuisé leurs droits ou n’ayant pas droit à l’assurance chômage.

Notez aussi que l’AER ou l’allocation Équivalent Retraite, qui, depuis 2011, n’existe plus. Toutefois, seuls ceux qui y avaient droit avant 2011 continuent à percevoir cette allocation.

Par ailleurs, la prime de Noël s’adresse également aux foyers qui ont perçu la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité. De plus, ceux qui ont eu le RSA ou revenu de solidarité active en font partie. Il faut seulement que les ressources de votre foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle. Celui correspondant à la composition de votre famille.

Prime de Noël : montant et plafonds à ne pas dépasser

Le tableau suivant va vous résumer tous les chiffres concernant les plafonds à ne pas dépasser et le montant de la prime que vous allez percevoir.

Situations

Plafonds à ne pas dépasser Montant à percevoir

Seul sans enfant

598,54 euros 152,45 euros
Seul avec un enfant 897,11 euros

228,67 euros

Seul avec deux enfants 1077,36 euros

274,41 euros

Seul avec trois enfants 1316 euros

335,39 euros

Seul avec quatre enfants

396,37 euros

Seul par enfant en plus

239,42 euros

60,98 euros

Couple sans enfant

897,11 euros 228,67 euros
Couple avec un enfant 1077,36 euros

274,41 euros

Couple avec deux enfants

1256,92 euros

320,14 euros

Couple avec trois enfants 1496,34 euros

381,12 euros

Couple avec quatre enfants

442,10 euros
Couple par enfant en plus 239,42 euros

60,98 euros

Notez que concernant les plafonds à ne pas dépasser, les personnes vivantes seules peuvent profiter d’une majoration si elles sont isolées ou femmes enceinte :

  • Sans enfant : 768,60 euros.
  • Avec un enfant : 1024,80 euros.
  • Deux enfants : 1281 euros.
  • Avec trois enfants : 1537,17 euros.
  • Par enfant en plus : 256,19 euros.