in

Prime de Noël 2023 : ce que vous devez absolument savoir

Prime de Noël 2023 : ce que vous devez absolument savoir
Prime de Noël 2023 : ce que vous devez absolument savoir !-© Getty images

Décembre approche et beaucoup espèrent déjà en la Prime de Noël 2023 ! On vous fait le point sur l’article.

Prime de Noël 2023 : ce que vous devez absolument savoir sur ce coup de pouce.

Si l’on attend toujours son officialisation, la prime de fin d’année versée chaque mi-décembre par la CAF, la MSA ou Pôle emploi sera très probablement reconduite pour le plus grand bonheur des familles éligibles.

En effet, beaucoup comptent sur la prime de Noël pour se faire un petit peu plaisir pendant les festivités du mois de décembre. Allez-vous pouvoir en bénéficier ? Vérifiez si vous êtes éligibles.

Rappelons que cette aide exceptionnelle de fin d’année varie entre 152,45€ (le montant est fixe pour ceux qui reçoivent une autre prestation) à 500 € voire plus (uniquement pour les allocataires du RSA). Pour ce dernier cas, il est fonction de la composition de chaque famille.

Pour en savoir davantage, voici un tableau récapitulatif du  montant de la prime de Noël versée en 2022.

Situation familiale Vous vivez seul Vous vivez en couple
Sans enfant 152,45 euros 228,67 euros
1 enfant 228,67 euros 274,41 euros
2 enfants 274,41 euros 320,14 euros
3 enfants 335,39 euros 381,12 euros
4 enfants 396,37 euros 442,10 euros
Par personne supplémentaire 60,98 euros 60,98 euros

Source : mercipourlinfo.fr

Conditions pour y prétendre.

Pour toucher la Prime de Noël, il faut que les bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AER (ceux qui y avaient droit avant 2011 continuent à percevoir) ou encore de la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité aient perçu leur aide en novembre ou décembre 2023.

En plus d’être non imposable, le versement de la Prime de Noël ne nécessite aucune démarche.

Pour les allocataires du RSA, le virement est effectué par la Caisse d’allocations familiales, tandis que la Mutualité sociale agricole s’en charge pour les autres bénéficiaires.

Pôle emploi, quant à lui, s’occupe du versement la somme à laquelle vous avez droit si vous percevez l’ASS, l’AER ou la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité.