in ,

Prime de Noël 2022 : mauvaise nouvelle pour les allocataires qui s’impatientent pour la recevoir

prime-de-noel-2022-mauvaise-nouvelle-pour-les-allocataires-qui-simpatientent-pour-la-recevoir

Si l’heure des fêtes de fin d’année va bientôt sonner, ceux qui espéraient acheter des cadeaux avec la prime de Noël 2022 seront peut-être déçus. Effectivement, face à la hausse du coût de la vie, une mauvaise nouvelle s’annonce. On vous détaille tout ici !

Qui profitera de la prime de Noël cette année ?

À la fin de chaque année, l’État doit approuver le paiement de la prime de Noël. Cependant, aura-t-il lieu en décembre prochain ? Ne vous faites pas de souci.

À vrai dire, le gouvernement a confirmé que les 2,3 millions de familles éligibles vont toujours en profiter cette année, a rapporté le site MoneyVox, vendredi dernier. En effet, les foyers bénéficiant des allocations de la Mutualité sociale agricole (MSA), de Pôle emploi et de la Caisse d’allocations familiales (CAF) doivent percevoir cette prime de fin d’année à compter du 15 décembre prochain.

La prime de Noël 2022 ne sera pas revalorisée

En revanche, ceux qui s’attendaient à une augmentation contre l’inflation trop élevée cette année seront très déçus. Précisément, le montant de la prime de Noël pour 2022 ne sera pas augmenté, contrairement aux souhaits et revendications de certains syndicats, assure le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe. Ce, même si les fortes hausses de prix ont impacté tout l’hexagone depuis plusieurs mois.

Cela dit, elle serait de 152,45 € par individu. D’ailleurs, cette aide n’a pas été augmentée depuis sa mise en vigueur en 1998. À ce moment-là, elle était de 1 000 francs, ou 152,45 euros pour être exact. La seule exception a été en 2008, alors que l’inflation de 2,8 % l’a fait bondir à 220 €. Pour rappel, cette dernière est montée jusqu’à 6,2% en octobre 2022 sur un an, selon l’Insee. Pourtant, cela n’a pas fait bouger un seul doigt le gouvernement pour augmenter cette prime.

Les mauvaises nouvelles n’en finissent pas

Ce n’est pas tout : ceux qui espéraient rejoindre le rang des bénéficiaires de la prime de Noël cette année seront également déçus. Même si le coût de la vie n’a cessé d’augmenter. Effectivement, le gouvernement n’augmentera pas le nombre de bénéficiaires en 2022. Par exemple, ceux qui profitent de l’allocation adultes handicapés (AAH) ne pourront pas encore la toucher.

En fait, comme mentionnés ci-dessus, ce seront seulement les 2,3 millions de ménages toucheront cette prime. En d’autres termes, ceux qui percevaient soit l’allocation de solidarité spécifique(ASS), soit la prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité.

Il y a aussi ceux qui ont bénéficié du revenu de solidarité active (RSA) et de l’allocation équivalente retraite (AER) en novembre ou décembre 2022. Veuillez noter que cette dernière a été annulée le 1er janvier 2011. Cependant, certaines personnes qui ont commencé à présenter une demande avant cette date peuvent continuer à en bénéficier jusqu’à l’expiration de leur droit.