in

Prime coup de pouce chauffage : décryptage de ce dispositif de l’État

prime-coup-de-pouce-chauffage-decryptage-de-ce-dispositif-de-letat

La prime de coup de pouce chauffage permet de financer les foyers qui songent à se séparer des énergies fossiles. Elle permet de soutenir les coûts pour les travaux nécessaires. L’État a instauré également cette prime de conversion pour que chaque foyer bénéficiaire puisse profiter d’une aide pour régler leur facture de chauffage.

Qui a droit à cette prime coup de pouce chauffage ?

Savez-vous que si vous souhaitez changer votre ancienne chaudière, l’État va vous offrir un soutien conséquent ? En effet, grâce aux aides de l’État et aux subventions privées, vous avez droit à une aide significative.

Cependant, il y a quelques conditions qu’il va falloir remplir. Tout d’abord, l’aide ne sera offerte que pour le remplacement d’une chaudière au charbon, au gaz ou au fioul. Ensuite, la nouvelle installation devra fonctionner avec une source d’énergie renouvelable.

Les conditions de ressources pour y avoir droit

Cette prime de coup de pouce est accessible au plus grand nombre. Par contre, le montant n’est pas le même pour les bénéficiaires, car le gouvernement prend en compte les revenus de chaque foyer. Néanmoins, ceux qui ont des revenus modestes vont toucher une aide importante.

Pour une personne seule, le plafond de revenu est de 25 714 euros pour les habitants de l’Île-de-France. En revanche, il est de 19 565 euros pour les autres régions. Pour un ménage composé de 2 personnes, il est de 37 739 euros pour les Franciliens. Et les autres régions 28 614 euros. Il faut ensuite n’ajouter 7 613 euros par personne supplémentaires pour le ménage en Île-de-France et 5 979 euros pour les autres.

Pour le calcul, l’État se base sur la somme des revenus fiscaux de référence au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1. De plus, l’avis d’imposition sur le revenu ou un autre justificatif de revenus sera demandé pour prouver l’éligibilité d’un foyer.

Les démarches pour bénéficier de cette aide

Pour commencer, il faut vérifier l’éligibilité et le niveau de prime auquel le bénéficiaire peut avoir droit. Ensuite, il existe plusieurs travaux éligibles que vous devez choisir. Par exemple, il y a l’installation d’une chaudière biomasse ou une pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride. Ou encore la mise en place d’un appareil de chauffage au bois ou un système solaire combiné.
Vous avez également droit à ce coup de pouce chauffage pour les travaux comme le raccordement d’une maison individuelle à un réseau de chaleur ou le remplacement d’un conduit d’évacuation des produits de combustion.

Ensuite, il faut choisir l’entreprise signataire de la charte et faire un devis des travaux avec un professionnel RGE. Une fois que les professionnels se sont mis au travail, il faut retourner les documents liés aux dépenses comme les factures et les attestations sur l’honneur au signataire de la charte dans les délais prévus.