in ,

Prime à la conversion : toucher 5000€ pour changer de véhicule, les Français concernés

prime-a-la-conversion-toucher-5000e-pour-changer-de-vehicule-les-francais-concernes

L’État fournit une aide financière, qui s’appelle « prime à la conversion », aux conducteurs souhaitant passer à des véhicules à faibles émissions. Découvrons les détails !

Dites adieu à votre ancien véhicule !

Le gouvernement a proposé plusieurs mesures pour convaincre les conducteurs de remplacer leurs véhicules polluants. En fait, les dirigeants veulent aider les Français à acheter de nouvelles voitures électriques. Avec de l’aide, ils peuvent économiser de l’argent. La destruction de certains véhicules anciens permet d’obtenir une prime de conversion en plus des bonus écologiques.

Cependant, les conducteurs doivent respecter certaines conditions. Ces derniers sont donc obligés de remplacer les véhicules plus anciens par des véhicules moins polluants. En outre, ils doivent être majeurs et résider en France. Par ailleurs, les contrats de location doivent choisir une durée minimale de deux ans. De plus, le véhicule doit être immatriculé en France et conservé au moins 6 mois. Ou du moins justifier d’une utilisation de 6 000 km.

Prime à la conversion : les critères d’éligibilité

Tous les véhicules ne sont pas qualifiables pour la prime à la conversion. En effet, seuls les véhicules d’avant 2011 et des véhicules à essence d’avant 2006 mis en destruction permettent aux propriétaires de recevoir cette aide financière. D’ailleurs, les propriétaires de véhicules doivent présenter une preuve d’achat datant d’au moins un an. Le véhicule doit être remis à la destruction dans les 3 mois précédant ou 6 mois après la facturation de la voiture neuve.

Du côté de l’acquisition, les voitures neuves doivent répondre à certains critères. Le premier, il doit être classé Crit’Air 1 et alimenté à l’essence. Ensuite, son prix ne doit pas dépasser 50 000 euros. Enfin, s’il est neuf ou âgé de moins de 6 mois, il devra avoir une émission de CO2 maximale de 132g/km. Pour une voiture d’occasion, c’est 137 g CO2/km.

Quel est le montant de cette prime ?

Les conditions de perception de la prime dépendent du revenu fiscal de référence du demandeur. En revanche, le montant de la prime varie en fonction des caractéristiques du véhicule acheté et de la situation du demandeur. Ainsi, pour profiter des 5 000 €, le revenu fiscal de référence ne doit pas être supérieur à 6 300 €. Aussi, le propriétaire de la voiture doit parcourir au moins 12 000 km par an avec sa propre voiture, lors de déplacements professionnels.

Si aucune de ces conditions n’est remplie, le montant attribué sera de 2 500 €. Notez qu’il existe deux façons de demander cette aide. Si le concessionnaire l’accepte, le montant du bonus pourra être prépayé. Vous pouvez également envoyer votre demande en ligne via le téléservice du ministère de la Transition énergétique.