in

« Prendre plusieurs sorties » : astuces des automobilistes pour faire face à la hausse des tarifs des péages

Prendre plusieurs sorties : astuces des automobilistes pour faire face à la hausse des tarifs des péages
"Prendre plusieurs sorties" : astuces des automobilistes pour faire face à la hausse des tarifs des péages ! -© AFP

L’augmentation de 4,75% des tarifs des péages autoroutiers est une véritable douche froide pour les automobilistes ! Certains ont encore beaucoup de mal à encaisser la nouvelle, d’autres ont déjà trouvé mille et une astuces pour ne pas avoir à payer cher.

Face à la hausse des tarifs des péages, les automobilistes usent d’ingéniosité pour y échapper dans la mesure du possible : voici leurs astuces. On vous fait le point dans les prochaines lignes de notre article.

Voici les astuces des automobilistes face à la hausse des tarifs des péages

Beaucoup d’automobilistes choisissent de fractionner leur voyage. « L’idée est de ne pas faire tout le trajet de A à Z sur une sortie unique, mais de prendre, explique-t-ils, des sorties intermédiaires tout en restant sur l’axe routier choisi ».

Comme indiqué dans les colonnes d’Auto Journal, « en restant sur le même axe autoroutier, et en prenant un ticket de paiement intermédiaire, vous pouvez économiser jusqu’à 20 %. Le procédé est certes fastidieux, mais le gain économique est bien réel.

Rien ne vous empêche d’« éviter totalement les routes avec péages ». Recourez au site autoroute-éco, pour calculer à votre place, « le trajet le plus économique, en incluant les sorties à prendre pour payer moins cher ».

Retenez qu’on ne gagne pas toujours à emprunter toutes les sorties intermédiaires. Sans compter la perte de temps que ça engendre. En plus d’une légère surconsommation de carburant.

Profiter au maximum des remises commerciales proposées par les concessionnaires autoroutiers.

Autres astuces bonnes à prendre…

Vinci Autoroute par exemple, propose de « bloquer, sur l’ensemble de son réseau, les tarifs de péage de 70% des trajets de moins de 30 km ». Cette remise vise essentiellement les déplacements du quotidien, ceux entre le domicile et le lieu de travail.

La « moitié des trajets de moins de 50 km » ainsi que les itinéraires de contournement de 35 agglomérations desservies par son réseau profiteront de cette mesure, indique le communiqué de l’entreprise.

Sinon, une réduction de 5 % sur les prix du péage est disponible pour les véhicules électriques. Les automobilistes devront ici passer par leur badge de télépéage.

Prévoyez votre repas et vos encas en avance car cela peut s’avérer coûteux.