in

Prélèvement bancaire: comment faire pour le bloquer ?

Prélèvement bancaire: comment faire pour le bloquer ?
Prélèvement bancaire: comment faire pour le bloquer ? - © iStock

Si vous avez besoin de faire opposition à un prélèvement bancaire, voici comment faire pour le bloquer ? Il Est Encore Temps vous fait le point sur les démarches à suivre.

C’est rappelons-le, un moyen de paiement courant qui peut servir à régler ses factures de façon ponctuelle ou récurrente. Pour l’utiliser, il vous suffit d’autoriser un créancier à prélever la somme due directement sur votre compte bancaire, à l’échéance fixée. Autrement dit, c’est un transfert d’argent depuis votre compte vers un autre compte sans recourir à sa carte bancaire, liquide ou chèque. Une fois la procédure enclenchée, découvrez comment faire pour bloquer un prélèvement bancaire. Le point à travers notre article.

Est-il légal de vouloir le blocage d’un prélèvement ?

Vous avez changé de fournisseur (gaz, électricité, eau, opérateur téléphonique) ou avez un litige avec ce dernier ? On vous explique comment faire pour arrêter un prélèvement bancaire.

Pour information, notez qu’il est tout à fait légal de souhaiter le blocage d’un prélèvement. Néanmoins, le « client est toujours tenu de régler ce qu’il doit au créancier, et régler la somme due », avec le mode de paiement de son choix.

Comment faire si on souhaite arrêter définitivement le prélèvement bancaire ?

Bloquer définitivement un prélèvement nécessite de mettre fin au mandat. Dans ce cas, il vous faut informer le créancier via une lettre recommandée avec accusé de réception. Et ensuite, prévenir la banque de l’arrêt des prélèvements.

Le créancier doit en effet enregistrer votre demande d’arrêt de paiement. Le cas échéant, les sommes impayées vous seront réclamées.

Généralement, cette procédure est gratuite. Cela n’empêche pas certaines banques d’appliquer des frais, normalement inscrits sur leur brochure tarifaire.

Dans le cas d’un litige avec votre créancier, vous pouvez faire opposition si vous voulez une suspension temporaire du prélèvement. Voici les informations à fournir à votre banque :

  • Numéro de compte sur lequel le prélèvement est réalisé
  • Date d’échéance du prélèvement
  • Montant du prélèvement et
  • Motif d’opposition

Il est recommandé d’informer votre banque au moins 24 heures avant l’échéance. Trois cas sont possibles :

  • Opposition au prélèvement avec numéro de compte : en vue de bloquer tous les prélèvements qui ont lieu sur le compte indiqué.
  • Opposition avec nom du créancier : ici, seuls les virements du créancier concernés seront suspendus. Les virements des autres créanciers seront maintenus
  • Opposition à une Référence Unique de Mandat (RUM) : la suspension ne concerne ici qu’uniquement la référence du mandat souhaité.