in

Pouvoir d’achat : un nouveau « chèque inflation » se prépare !

Pouvoir dachat : un nouveau chèque inflation se prépare !
© Parents

Pouvoir d’achat : un nouveau « chèque inflation » se prépare ! Certains Français devraient-ils s’attendre à un imminent versement ?

Pour faire face aux sérieuses conséquences engendrées par la guerre en Ukraine, le gouvernement entend mettre en place une nouvelle aide adressée aux Français. L’objectif est de palier à l’augmentation des prix de l’énergie et de certaines matières premières. Pouvoir d’achat : un nouveau « chèque inflation » se prépare ! 

Une nouvelle aide pour les Français ?

Cette guerre en Ukraine laisse en effet présager une période de forte récession économique dans toute l’Europe et, notamment en France. Cette situation ne fera qu’empirer le quotidien déjà très dur de nombreux ménages français.

Aujourd’hui plus que jamais, le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des Français, et ce à quelques semaines de l’élection présidentielle. Une augmentation des prix du carburant à la pompe, et des prix de certaines manières premières (blé, hydrocarbures, etc.) en pâtit déjà dans le pays.

Selon nos confrères du Parisien, le gouvernement serait en train de réfléchir à une nouvelle solution pour combler le pouvoir d’achat des foyers les plus modestes.

Le Premier Ministre Jean Castex s’occuperait de mettre sur pied un « plan de résilience » qui a pour but de « protéger nos concitoyens et l’économie française ». Les grandes lignes seraient dévoilées d’ici la semaine prochaine.

Bientôt un autre chèque inflation de 100 euros?

Cette aide pourrait fort probablement prendre la forme d’un nouveau « chèque inflation«  semblable à celui dédié aux ménages les plus modestes en fin 2021. 38 millions de Français touchant moins de 2000€ nets par mois ont pu bénéficier de cette aide de 100€ venant de l’Etat.

« Notre mission est de protéger les ménages les plus fragiles. Ils ne comprendraient pas qu’il n’y est pas de geste, même ponctuel, sous prétexte que la hausse serait durable. », confiaient des sources du ministère de l’Economie auprès du quotidien francilien.

L’Exécutif pense à la possibilité d’une prolongation du « bouclier tarifaire » jusqu’à la fin de cette année 2022 pour combler l’augmentation du prix du gaz. Parallèlement, la prolongation du « gel » du prix de l’électricité n’est pas en reste. Cette mesure mise en place depuis novembre dernier.