in

Pouvoir d’achat : nouvelles aides, RSA, retraite, carburant… Quels Français vont les toucher ?

Pouvoir dachat : nouvelles aides RSA retraite carburant… Quels Français vont les toucher ?
© PIXABAY

Pouvoir d’achat : nouvelles aides, RSA, retraite, carburant… Quels Français vont les toucher ? Le point sur la question.

Le gouvernement a présenté toute une série de nouvelles mesures en faveur du pouvoir d’achat dans l’objectif de venir en aide aux ménages fragilisés par les effets de l’inflation. Êtes-vous concerné par une ou plusieurs de ces aides au Pouvoir d’achat : nouvelles aides, RSA, retraite, carburant… Quels Français vont les toucher ?

Nouvelles aides pour pouvoir d’achat : lesquels et pour qui ?

Alors qu’il aurait dû s’arrêter au 30 juin dernier, le « bouclier tarifaire » sur les prix du gaz et de l’électricité est prolongé jusqu’au 31 décembre prochain.

Le gouvernement a aussi décidé de prolonger la remise carburant de 18 centimes. Elle sera ramenée à 12 centimes le 1er octobre, puis à 6 centimes le 1er novembre avant de s’éteindre le 1er décembre.

Une « indemnité carburant travailleurs«  prendra le relais, sous condition de ressources, mise en place dès octobre prochain pour les salariés qui utilisent leur voiture pour aller travailler.

L’aide en question sera entre 100 et 300€, selon le niveau de revenu et la distance parcourue.

Gelé depuis plus de 5 ans, le point d’indice des fonctionnaires va être revalorisé de 3,5%.

Pour une personne qui touche 2000€ par mois, cela représente 35 euros supplémentaires. 5,7 millions d’agents publics, rapportent nos confrères de TF1, sont concernés par cette augmentation générale.

Les prestations familiales seront aussi revalorisées de 4%, pour contrer l’inflation qui dépasse déjà les 5%. Même chose pour le RSA, l’allocation adulte handicapé, ou encore les bourses universitaires sur critères sociaux.

L’ensemble des retraités jouira aussi d’une revalorisation de 4%, effective dès à présent.

Chèque alimentaire, prime Macron, etc…

Les neuf millions de foyers français aux revenus les plus modestes, percevront à la rentrée prochaine, une aide d’urgence sous forme d’un « chèque alimentaire ».

100€ seront versés par foyer, plus 50€ supplémentaires par enfant.

Le plafond de la « prime Macron », sera triplé. Les entreprises pourront ainsi verser jusqu’à 3.000€ à leurs salariés et même jusqu’à 6.000€ pour celles ayant mis en place un dispositif d’intéressement ou de participation. On ne peut vraiment se fixer que d’ici le 18 juillet prochain.

Une baisse des cotisations des travailleurs indépendants est aussi prévue. Cette mesure vise à plus d’équité entre les cotisations des salariés et des indépendants. Elle doit permettre de gagner 550€ par an, au niveau du Smic.